Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Burkina Faso : la gendarmerie perd quatre hommes suite à un attentat terroriste
Burkina Faso Boungou

La localité de Boungou (Est) a été le théâtre vendredi 30 novembre d’une nouvelle exaction terroriste. Un véhicule de la gendarmerie a en effet explosé après avoir roulé sur un engin explosif de fabrication artisanale. A noter qu’un civil a également perdu la vie durant le drame.

Selon Jeune Afrique, qui relaie l’information, l’équipe de sécurité effectuait une mission d’escorte de travailleurs officiant sur le site aurifère de Boungou.

Cet événement fait ainsi tristement écho au décès de cinq gendarmes, mi-août, sur le même tronçon reliant Boungou à Fada N’Gourma, chef lieu de la région de l’Est. Un procédé similaire avait d’ailleurs été utilisé par les terroristes.

Pour information, le Burkina Faso fait face depuis le premier trimestre 2015 à une recrudescence des assauts djihadistes. Au total, 229 personnes ont perdu la vie durant ce laps de temps.

Crédit photo : Wikipédia

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bien que seuls 16% des Gambiens utilisent actuellement les réseaux sociaux, l'avenir politique du pays pourrait bien se jouer en ligne. Et pour cause, les heureux élus font partie de la sphère locale la plus influente. A ce titre, l'application WhatsApp qui appartient au géant américain, Facebook, illustre parfaitement ce...
L’opposition a animé une conférence de presse, hier lundi 26 octobre, à quelques jours de la tenue du scrutin présidentiel prévu le 31 octobre. Nous vous proposons ci-dessous les propos liminaires de Pascal Affi N’guessan, le porte-parole de la plateforme des partis politiques de l’opposition. Chers amis de la presse, Mesdames et...
Le gouvernement qualifie les récents épisodes de violence d ’ « incidents d'une extrême gravité ». Le pays s’enfonce dans une crise préélectorale. Les affrontements se sont déroulés à Dabou,à 50km d’Abidjan. On déplore 16 morts et 67 blessés, selon un nouveau bilan du gouvernement. Le département de Dabou a été...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...