Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Burkina Faso : la gendarmerie perd quatre hommes suite à un attentat terroriste
Burkina Faso Boungou

La localité de Boungou (Est) a été le théâtre vendredi 30 novembre d’une nouvelle exaction terroriste. Un véhicule de la gendarmerie a en effet explosé après avoir roulé sur un engin explosif de fabrication artisanale. A noter qu’un civil a également perdu la vie durant le drame.

Selon Jeune Afrique, qui relaie l’information, l’équipe de sécurité effectuait une mission d’escorte de travailleurs officiant sur le site aurifère de Boungou.

Cet événement fait ainsi tristement écho au décès de cinq gendarmes, mi-août, sur le même tronçon reliant Boungou à Fada N’Gourma, chef lieu de la région de l’Est. Un procédé similaire avait d’ailleurs été utilisé par les terroristes.

Pour information, le Burkina Faso fait face depuis le premier trimestre 2015 à une recrudescence des assauts djihadistes. Au total, 229 personnes ont perdu la vie durant ce laps de temps.

Crédit photo : Wikipédia

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dimanche 11 avril, les Béninois se sont rendus aux urnes pour le premier tour de l’élection présidentielle. Ce sont cinq millions d'électeurs qui doivent voter pour élire le nouveau président. Les électeurs béninois ont eu l’opportunité de voter ce dimanche alors que les bureaux étaient ouverts entre 7h et 16H....
Dorénavant les « jetons non fongibles », une technologie qui permet d’authentifier une œuvre numérique,  permettent d’ouvrir un nouveau marché de l’art pour les crypto-artistes. L’art contemporain ghanéen a émergé depuis quelques temps sur la scène internationale grâce à des artistes comme Amoako Boafo, plasticien qui a inspiré la collection printemps-été de...
Le contingent tchadien victime d’une attaque violente était déployé à Aguelhok, dans le nord-est du Mali.  Le vendredi 2 avril une attaque dans le nord-est du Mali, a fait quatre victimes parmi les troupes de l’ONU. L’attaque est attribuée à des djihadistes. Les quatre casques bleus, les soldats de la Force de...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...