Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
La Côte d’Ivoire demande à la France la restitution d’œuvres d’art
Musée national Abidjan

Le gouvernement ivoirien a sollicité l’Etat français mercredi 28 novembre afin que le musée national d’Abidjan récupère après du Musée du quai Branly-Jacques Chirac (Paris) une centaine d’œuvres datant de l’époque coloniale.

Selon Le Monde, qui relaie l’information, “la Côte d’Ivoire a dressé une liste d’une centaine de chefs-d’œuvre qui sera transmise aux experts désignés par l’Etat français en vue de leur restitution”.

L’Etat ivoirien compte ainsi surfer sur la récente annonce du président Macron. Ce dernier s’est en effet engagé le 23 novembre dernier à ce que la France restitue au Bénin “26 chefs-d’œuvre pillés pendant la période coloniale, dont les statues royales d’Abomey, actuellement propriété du Musée du quai Branly-Jacques Chirac”.

Toujours selon le média hexagonal, “cette liste (qui comprend le Djidji Ayokwe) a été dressée par le Musée des civilisations de Côte d’Ivoire et transmise à la France via Africom, la branche africaine du Conseil international des musées”.

Crédit photo : Wikipédia

AUTEUR: Paul Lauga
Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le 11 décembre le gouvernement sénégalais a signé un accord conjoint avec le Bureau international du Travail (BIT) et les partenaires sociaux les organisations d'employeurs et de travailleurs. L’objet de l’accord est le nouveau Programme Pays pour le Travail décent. Le Sénégal a décidé de formaliser sa lutte contre le...
Alors que le Cameroun s'est vu retirer l'organisation de la CAN 2019 pour des raisons de retards logistiques, techniques et financiers, la Confédération africaine de football (CAF) a décidé en contrepartie que la CAN 2021, promise à la Côte d'Ivoire, sera finalement organisée... par le Cameroun. Abidjan devra en conséquence...
Régulièrement victime d’inondations catastrophiques, la capitale mauritanienne dispose désormais d'un dispositif d’assainissement des eaux digne de ce nom. De quoi limiter les impondérables et surtout fournir la population avec efficacité. Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, a coupé vendredi 30 novembre le ruban du premier réseau d’assainissement moderne de...
TRIBUNES LIBRES
« La critique est aisée, mais l’art est difficile » a-t-on coutume...

S’inscrire à la Newsletter