Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Nigeria : Boko Haram tue quatre agriculteurs près de Maiduguri
Nigeria agriculteurs

Après l’enlèvement de 15 jeunes filles au Niger dans la nuit du 23 au 24 novembre, Boko Haram a continué de semer la terreur lundi au Nigéria en s’en prenant à des agriculteurs de Maiduguri, la capitale et principale ville de l’État de Borno. 4 personnes sont décédées et deux autres capturées.

« Ils ont capturés six d’entre nous pendant que les autres s’échappaient. Ils en ont découpé quatre à la machette qui sont morts sous mes yeux et un cinquième a été grièvement blessé. »

Le récit de l’un des deux survivants de l’assaut, Mala Umara, fait froid dans le dos. Et dénote en conséquence du climat d’horreur que laissent planer les djihadistes au Nigéria, au Tchad, au Niger, ou encore au Cameroun.

Une situation macabre que confirme également un autre agriculteur, Abba Muhammad, dont la vie a été laissée sauve par les terroristes : « Ils m’ont répété trois fois un message pour être sûrs que j’allais bien le communiquer (aux militaires déployés dans la région). » Le but étant de faire comprendre aux forces de sécurité locales qu’une attaque était imminente.

Pour information, Boko Haram reproche aux bûcherons et agriculteurs de divulguer des informations aux autorités portant sur leurs positions et mouvements.

Source : Le Figaro

Crédit photo : Wikimédia

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A l’occasion d'un procès marqué par une délocalisation inédite sur le sol libérien, un ex-rebelle sierra-léonais de 52 ans, jugé pour des crimes de guerre lors de la guerre civile au Liberia a été acquitté.  Dans son jugement, le tribunal finlandais basé à Tampere a considéré que «la défense avait...
Une nouvelle attaque meurtrière au Burkina Faso, dans la localité de Madjoari a fait pour victimes les habitants qui tentaient de fuir.  Le Burkina Faso doit faire face en ce moment à la multiplication des attaques meurtrières de djihadistes s’en prenant aux populations civiles et militaires.  La dernière en date,...
Ce nouveau drame souligne une fois encore les graves carences du système sanitaire public du Sénégal.   Faisant suite à l’affaire Astou Sokhna, une femme enceinte qui est morte après avoir attendu en vain une césarienne ; cette nouvelle affaire vient confirmer les carences du système sanitaire sénégalais. Ce sont onze...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...