Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Nigeria : Boko Haram tue quatre agriculteurs près de Maiduguri
Nigeria agriculteurs

Après l’enlèvement de 15 jeunes filles au Niger dans la nuit du 23 au 24 novembre, Boko Haram a continué de semer la terreur lundi au Nigéria en s’en prenant à des agriculteurs de Maiduguri, la capitale et principale ville de l’État de Borno. 4 personnes sont décédées et deux autres capturées.

“Ils ont capturés six d’entre nous pendant que les autres s’échappaient. Ils en ont découpé quatre à la machette qui sont morts sous mes yeux et un cinquième a été grièvement blessé.”

Le récit de l’un des deux survivants de l’assaut, Mala Umara, fait froid dans le dos. Et dénote en conséquence du climat d’horreur que laissent planer les djihadistes au Nigéria, au Tchad, au Niger, ou encore au Cameroun.

Une situation macabre que confirme également un autre agriculteur, Abba Muhammad, dont la vie a été laissée sauve par les terroristes : “Ils m’ont répété trois fois un message pour être sûrs que j’allais bien le communiquer (aux militaires déployés dans la région).” Le but étant de faire comprendre aux forces de sécurité locales qu’une attaque était imminente.

Pour information, Boko Haram reproche aux bûcherons et agriculteurs de divulguer des informations aux autorités portant sur leurs positions et mouvements.

Source : Le Figaro

Crédit photo : Wikimédia

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les experts médico-légaux de la Police gambienne en collaboration avec la Commission Vérité et réconciliation et réparations ont mis à jour le 17 avril une fosse commune au sein même de la caserne militaire de Yundum à 16 km de Banjul. Selon les premières informations délivrées par les autorités gambiennes,...
Un groupe de députés maliens issu de l'opposition - mais aussi de la majorité fidèle au président, Ibrahim Boubacar Keïta - ont déposé mercredi 17 avril une motion de censure à l'intention du Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga. Concrètement, il s'agit ni plus ni moins que d'une grande première pour...
A Praia au Cap-Vert, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo a déclaré que serait entériné sous peu le processus législatif qui doit conduire la Guinée-Equatoriale à retirer la peine de mort de son arsenal juridique. Ce retrait constitue une exigence de la feuille de route de la Communauté des pays de langue...
TRIBUNES LIBRES
La Cour pénale internationale vient d’acquitter l’ancien président ivoirien, Laurent...

S’inscrire à la Newsletter