Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Découverte d’un nouveau bassin pétrolier au Niger

Le gouvernement nigérien confirme la découverte d’un bassin pétrolier. C’est au nord du Niger qu’un bassin pétrolier a été découvert par l’opérateur algérien Sonatrach.

 Le gouvernement a officialisé cette semaine la découverte d’un nouveau bassin pétrolier à Kafra, une région du nord du pays frontalière avec l’Algérie. C’est la Sonatrach, opérateur algérien qui à l’issue d’une période de trois mois de forage  entre décembre 2017 et février 2018  a découvert le gisement. En février dernier, la firme algérienne avait déclaré officiellement que des indices positifs avaient été obtenus après forage. Le gouvernement et la Sonatrach étaient cependant restés prudents an l’attente de résultats définitifs.

La Sonatrach pour mémo, avait obtenu en 2005 un permis de prospection à Kafra. Celui-ci  fut converti en un Contrat de partage de production (CPP) signé en août 2015. C’est en conseil des ministres le 13 novembre que le gouvernement a approuvé un avenant à ce CPP. Il s’agit dorénavant d’établir une estimation des réserves et d’identifier les quantités additionnelles à découvrir pour la mise en production de ce nouveau bassin. Reste en question en effet le réel potentiel du gisement.

Très rapidement Niamey peut envisager de majorer sa production pétrolière de 90 000 barils par jour pour atteindre les 110 000 barils par jour grâce à l’ouverture de ce nouveau puits à Kafra. L’objectif maintenant est d’initier la construction d’un oléoduc afin d’évacuer vers le Cameroun via le Tchad le pétrole brut destiné à l’exportation.

Déjà en tête de la production d’uranium au monde (quatrième producteur mondial) le Niger souhaite gagner des places sur le secteur pétrolier. Depuis 2011 –qui correspond à la date de lancement de la production locale de pétrole, tout est mis en œuvre afin que l’or noir devienne une source de revenue conséquente pour l’économie nationale.

A ce jour, l’exploitation du pétrole aurait rapporté plus de 600 milliards de Fcfa depuis les sept ans.

Source : La Tribune Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les présidents sénégalais et maliens se sont rencontrés lors d’une visite de 48h de Macky Sall à Nouakchott. La rencontre avait pour objet les enjeux économiques de deux pays. Les échanges furent fructueux et se sont soldés par la signature de six accords de coopération dans les secteurs des transports,...
En Afrique l’or attise les convoitises. Et ce alors même que ne cessent de sévir les groupes terroristes.  Le Mali, troisième producteur d’or en Afrique met en place des procédures afin de sécuriser ce secteur économique et afin de rassurer les investisseurs internationaux. La question de la sécurité au Mali...
En 2050, 60 % de la population africaine résidera en métropole, contre 39 % aujourd'hui, d'après l'ONU-Habitat. La smart city, ou ville intelligente, est un concept qui apparaît alors comme un des moyens d’atteindre les objectifs de développement durable (ODD). Le scénario qui se dessine est le suivant : une croissance de plus...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter