Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Nigeria : offensive contre les centres de santé illégaux

Les autorités du Nigéria ont lancé cette semaine une offensive contre les centres de santé illégaux. Ainsi elles ont annoncé la fermeture d’un peu plus d’une centaine de centres de santé illégaux dans l’Etat de Nasarawa, dans le centre-nord du pays.

 Le gouvernement a pris la décision de lutter contre les centres de santé illégaux qui se développent dans tout le pays. Et c’est plus d’une centaine de centres qui viennent de fermer leurs portes. Ces centres exerçaient leurs activités sans autorisation du gouvernement local, celle-ci étant devenue obligatoire. Selon la presse locale, le gouvernement a ordonné la fermeture ce mercredi 14 novembre de plus de  109 centres de santé «illégaux» dans l’Etat fédéré de Nasarawa, dans le centre-nord du pays.

Ces centres exercent leurs activités sans l’approbation obligatoire du gouvernement local. Haruna Ekom, le directeur du Service clinique lors d’une déclaration à la presse a affirmé, qu’à Lafia, dans la capitale de l’Etat de Nasarawa, certaines cliniques n’avaient pas de permis d’activité et pratiquaient dans l’illégalité totale.

Haruna Ekom a précisé que les inspecteurs du ministère nigérian de la Santé dépêchés sur place avaient procédé à une évaluation dans ces centres identifiés comme suspects, afin d’identifier si il était nécessaire de les fermer. Par l’entremise du ministère nigérian de la Santé, le gouvernement entend poursuivre une politique d’assainissement du secteur de la santé en assurant le strict respect des normes en vigueur.

La société civile se mobilise également dans cette lutte contre les centres de santé «non reconnus et non conventionnels». La corporation médicale prend très au sérieux cette démarche et l’Association médicale nigériane a récemment demandé au Sénat d’adopter une loi contre l’imposture médicale. Il s’agit pour les acteurs du secteur d’intensifier la lutte contre les non professionnels qui exercent également sans en avoir l’autorisation et qui cause dommages non seulement aux populations mais également au secteur.

Source : La Tribune Afrique

Le nouveau prix d’achat du cacao bord champ pour la campagne 2019-2020 est en hausse par rapport à la précédente campagne. Il est de 825 FCFA contre 750 FCFA précédemment. Soit une hausse de 75 FCFA. Toute chose qui devrait réjouir les producteurs, mais au contraire ces derniers ont le...
Une ONG portugaise, Bios Cabo Verde a annoncé que 163 dauphins s’étaient échoués sur les plages de l'île du Cap Vert, fin septembre. L’association compte 136 animaux morts malgré les tentatives de sauvetage. Fin septembre 163 dauphins se sont échoués sur la rive orientale de Boa Vista, une des îles...
Freetown a rejoint le projet indien de télé-éducation et de télémédecine, e-VBAB Network. Selon l'Agence Ecofin, "l’objectif de (ce projet) est de fournir chaque année des cours gratuits à des milliers d’étudiants africains, et une formation médicale en continu gratuite à mille médecins et ambulanciers paramédicaux (sur le continent). (Dans...
TRIBUNES LIBRES
Un an après le lancement officiel de l’Open Sky africain,...

S’inscrire à la Newsletter