Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Esclavage : Donald Trump sanctionne la Mauritanie
Mauritanie esclavage IRA

Face à l’attentisme et au cynisme du gouvernement mauritanien – dont les efforts pour éradiquer l’esclavage sur le territoire restent mineurs – les Etats-Unis ont décidé de sanctionner le pays sur le plan économique. Et de supprimer son statut de partenaire commercial privilégié en Afrique à compter du 1er janvier 2019.

Le communiqué publié par les autorités américaines précise que « la Mauritanie n’a pas fait assez de progrès dans la lutte contre le travail forcé, en particulier la lutte contre l’esclavage héréditaire. Quant à son gouvernement, ce dernier « continue de restreindre la capacité de la société civile à s’exprimer sur les questions d’esclavage ».

Sans surprise, le porte-parole du gouvernement mauritanien, Sidi Mohamed Ould Maham, a vivement réagi en dénonçant sur Twitter « une trahison des relations d’amitié entre les deux pays et une négation des efforts de (Nouakchott) dans le domaine de l’éradication des pratiques esclavagistes ».

Pour rappel, la Mauritanie a pourtant aboli ce fléau en 1981… avant de l’ériger au rang de crime contre l’humanité en 2015 dans le cadre législatif. Néanmoins, les autorités persistent dans les faits à fermer les yeux sur cette malédiction… Mais aussi à maintenir son oppression contre les militants anti-esclavagistes, à l’image de l’ONG, IRA.

Crédit photo : Pixabay

Source : Le Monde

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Alors que 46 militaires sont retenus par les autorités de Bamako depuis le 10 juillet ; la médiation ouest-africaine semble avoir porté ses fruits, pour une libération prochaine. La Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a rencontré le jeudi 29 septembre le chef de la junte, le colonel Assimi Goïta, afin d’avancer...
La Confédération africaine de football a conclu que les infrastructures et les équipements ne seront pas prêts 2025, année de l’événement. Il en a été décidé ainsi : la Guinée n’accueillera pas la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2025. Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, s’est...
226 000 passagers ont été enregistrés dans les aéroports du Cap-Vert au mois d'août 2022. Une donnée démontrant que la reprise touristique post-crise Covid se poursuit doucement mais surement sur l'archipel. Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, les données attestent d'un "flux de 167 279 passagers internationaux et 58 719...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...