Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Esclavage : Donald Trump sanctionne la Mauritanie
Mauritanie esclavage IRA

Face à l’attentisme et au cynisme du gouvernement mauritanien – dont les efforts pour éradiquer l’esclavage sur le territoire restent mineurs – les Etats-Unis ont décidé de sanctionner le pays sur le plan économique. Et de supprimer son statut de partenaire commercial privilégié en Afrique à compter du 1er janvier 2019.

Le communiqué publié par les autorités américaines précise que « la Mauritanie n’a pas fait assez de progrès dans la lutte contre le travail forcé, en particulier la lutte contre l’esclavage héréditaire. Quant à son gouvernement, ce dernier « continue de restreindre la capacité de la société civile à s’exprimer sur les questions d’esclavage ».

Sans surprise, le porte-parole du gouvernement mauritanien, Sidi Mohamed Ould Maham, a vivement réagi en dénonçant sur Twitter « une trahison des relations d’amitié entre les deux pays et une négation des efforts de (Nouakchott) dans le domaine de l’éradication des pratiques esclavagistes ».

Pour rappel, la Mauritanie a pourtant aboli ce fléau en 1981… avant de l’ériger au rang de crime contre l’humanité en 2015 dans le cadre législatif. Néanmoins, les autorités persistent dans les faits à fermer les yeux sur cette malédiction… Mais aussi à maintenir son oppression contre les militants anti-esclavagistes, à l’image de l’ONG, IRA.

Crédit photo : Pixabay

Source : Le Monde

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les causes de la mort de trois manifestants lors du blocage d’un convoi militaire français au Niger en novembre 2021 demeurent inconnues. En décembre 2021, le président nigérien avait ouvert une enquête sur les affrontements qui avaient éclaté au passage d’un convoi de l’opération « Barkhane ». Or le 17 mai, le gouvernement a annoncé...
Selon Geneviève Begkoyian, responsable santé à l’Unicef en République démocratique du Congo, on assiste à une véritable « catastrophe » en Afrique en matière de couverture vaccinale. En cause, la pandémie de Covid-19. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Unicef se sont exprimés sur les effets de la pandémie de Covid-19...
Le porte-parole du gouvernement a annoncé que le Mali envisage de « se retirer de tous les organes » du G5 Sahel créé en 2004.   Le Mali se retire du G5 Sahel. Les autorités maliennes, ont annoncé le 15 mai « se retirer de tous les organes et instances du G5 Sahel, y...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...