Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Burkina Faso : un drame minier emporte une centaine de personnes
Mine d'or

Une centaine de personnes sont actuellement portées disparues au Burkina Faso suite à l’éboulement d’une mine d’exploitation artisanale d’or située dans la localité de  Kabonga (Est).

Selon Apanews, qui relaie l’information, “le drame s’est produit dans la nuit du jeudi au vendredi, sur un site fermé par les autorités, mais qui continue d’être exploité par des orpailleurs”.

Pour le moment, aucun bilan provisoire n’a pu encore être transmis par les autorités nationales et régionales car la région reste relativement peu accessible par voie terrestre.

Néanmoins, il est important de souligner que les travailleurs présents dans la mine exerçaient en toute illégalité puisque l’orpaillage est interdit durant la période des pluies, allant de juin à octobre.

Malheureusement, cette mesure “n’est pas respectée dans plusieurs zones du pays”, poursuit le média. “Ce qui occasionne souvent des éboulements soldés par des pertes en vies humaines”.

Crédit photo : Pixabay

Source : Apa News

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Alors qu'Isatu Touray, vice-présidente gambienne, souffre désormais du nouveau coronavirus, le chef d'Etat, Adama Barrow, a choisi mercredi 29 juillet de se mettre en quarantaine; Les mesures sanitaires liées au Covid-19 l'imposant en toute logique. "M. Barrow sera en isolement pour deux semaines", a confirmé le même jour sur Twitter...
Après le décès soudain le 8 juillet dernier de l'ex-Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, candidat déclaré à la présidentielle ivoirienne d'octobre 2020 - et cela après deux mois d'hospitalisation en France pour des problèmes cardiaques - le chef d'Etat, Alassane Ouattara, pourrait briguer un troisième mandat à la tête du...
Déterminé à remonter sur la plus haute marche de la hiérarchie ghanéenne, l'ex-président, John Dramani Mahama (24 juillet 2012 - 7 janvier 2017), a décidé de miser sur une colistière pour parvenir à ses fins. Il s'agit de Jane Naana Opoku-Agyemang, enseignante de profession. Le président sortant, Nana Akufo-Addo, chef de file du...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter