Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Burkina Faso : un drame minier emporte une centaine de personnes
Mine d'or

Une centaine de personnes sont actuellement portées disparues au Burkina Faso suite à l’éboulement d’une mine d’exploitation artisanale d’or située dans la localité de  Kabonga (Est).

Selon Apanews, qui relaie l’information, “le drame s’est produit dans la nuit du jeudi au vendredi, sur un site fermé par les autorités, mais qui continue d’être exploité par des orpailleurs”.

Pour le moment, aucun bilan provisoire n’a pu encore être transmis par les autorités nationales et régionales car la région reste relativement peu accessible par voie terrestre.

Néanmoins, il est important de souligner que les travailleurs présents dans la mine exerçaient en toute illégalité puisque l’orpaillage est interdit durant la période des pluies, allant de juin à octobre.

Malheureusement, cette mesure “n’est pas respectée dans plusieurs zones du pays”, poursuit le média. “Ce qui occasionne souvent des éboulements soldés par des pertes en vies humaines”.

Crédit photo : Pixabay

Source : Apa News

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Côte d’Ivoire et le Ghana se sont entendus pour assurer un revenu minimum à leurs producteurs de cacao. Une politique volontariste de la part du premier producteur mondial qui s’exprime également à travers un nouveau plan de lutte contre le travail des enfants. Deux évènements qui prouvent que, s’il...
1600 tonnes, ce chiffre représente la surface hallucinante de déchets que comporte la capitale malienne. Mais aussi l'incapacité des pouvoirs publics à assurer la propreté et l'assainissement urbains. La situation est d'autant plus critique, que la période des pluies renforce les mauvaises odeurs et empêche l'eau de circuler normalement. Ce...
Le Ghana a signé avec la Banque mondiale un contrat d'achat de réductions d'émissions de gaz. Le contrat doit permettre au pays de bénéficier d'un financement pouvant aller jusqu'à 50 millions de dollars.  L'accord, signé entre le Ghana et le Fonds de partenariat sur le carbone forestier, une entité administrée...
TRIBUNES LIBRES
La Cour pénale internationale vient d’acquitter l’ancien président ivoirien, Laurent...

S’inscrire à la Newsletter