Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Mali : le mandat des députés prolongé de six mois
Mali mandat des députés prorogé de six mois

Alors que la grève des magistrats persiste au Mali – empêchant de facto l’organisation technique des élections législatives nationales – le gouvernement a décidé en conséquence de proroger de six mois le mandat des députés. Et cela, dès la fin de leur mission, le 31 décembre prochain.

Concrètement, la grève des magistrats maliens, qui dure depuis maintenant deux mois, “empêche l’acquisition par les candidats de certains documents nécessaires pour postuler aux législatives”, souligne l’Etat. Cette situation administrative chaotique ne permet donc pas aux autorités de fixer une date officielle à cette échéance au combien importante.

Bamako confirme en outre que la prorogation des mandats des députés permettra “d’apporter des solutions aux difficultés juridiques et techniques rencontrées dans l’organisation de l’élection des députés à l’Assemblée Nationale”. Mais ce n’est pas tout, car l’état d’urgence a lui aussi été prorogé pour une année supplémentaire. Et cela, à compter du 31 octobre prochain.

Pour rappel, l’état d’urgence avait été instauré sur le territoire suite à l’attentat terroriste qui frappa l’hôtel Radisson Blu de la capitale le 20 novembre 2015.

Crédit photo : Assemblée nationale Mali

Source : Radio Algérie

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’opposition a animé une conférence de presse, hier lundi 26 octobre, à quelques jours de la tenue du scrutin présidentiel prévu le 31 octobre. Nous vous proposons ci-dessous les propos liminaires de Pascal Affi N’guessan, le porte-parole de la plateforme des partis politiques de l’opposition. Chers amis de la presse, Mesdames et...
Le gouvernement qualifie les récents épisodes de violence d ’ « incidents d'une extrême gravité ». Le pays s’enfonce dans une crise préélectorale. Les affrontements se sont déroulés à Dabou,à 50km d’Abidjan. On déplore 16 morts et 67 blessés, selon un nouveau bilan du gouvernement. Le département de Dabou a été...
Depuis quinze jours, la situation au Nigeria ne cesse d’empirer. Les violences concernent outre Lagos la capitale, plusieurs autres États.  Le Nigeria est le théâtre de violences, exactions, pillages alors que le mouvement de contestation populaire initial se transforme en une lutte contre le pouvoir. L’engrenage poursuit son œuvre dans...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...