Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Niger : le scandale de l’eau contaminée refait surface vingt ans après
Niger eau fluor

Près de 5000 Nigériens et Nigériennes de la ville de Tibiri (Centre-Sud) ont dû attendre vingt ans avant de passer par la case indemnisation. Et cela, pour avoir consommé outre-mesure une eau contaminée au fluor distribuée entre 1985 et 2000 par la Société nigérienne des eaux (SNE).

Selon Le Figaro, qui relaie l’information, les malheureux présentent diverses malformations graves. A savoir, jambes et dos arqués, têtes volumineuses, os fragilisés, dents rougeâtres et friables.

Une enquête diligentée en 2002 par la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH) avait d’ailleurs confirmé que les eaux locales présentaient alors “une teneur en fluorures supérieure à 3 mg/litre, grimpant parfois à 6,4 mg/litre. Donc largement supérieure à la norme de 1,5 mg/litre de l’OMS“. Mais ce n’est pas tout, la FIDH avait également accusé les responsables de la SNE d’avoir “caché cet empoisonnement aux populations”.

Un problème qui perdure contre vents et marées

Toujours selon le média, “le drame de Tibiri s’est (finalement) estompé en 2001 après la mise en service d’un nouveau forage par le groupe français Vivendi qui a racheté la SNE”.

Malheureusement, la prolifération de forages privés destinés à permettre aux gens d’utiliser l’eau gratuitement complique toujours ce problème sanitaire, l’eau présentant toujours des doses de fluor excessives.

Crédit photo : Wikipédia

Source : Le Figaro

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abou Musab Al-Barnaoui, le chef du groupe djihadiste nigérian Iswap, affilié au groupe État islamique (EI), Abou Musab Al-Barnaoui, est mort ; selon l’annonce de l’armée nigériane. Abou Musab Al-Barnaoui le chef du groupe djihadiste nigérian Iswap, était à la tête de la Province ouest-africaine de l’EI, groupe djihadiste né en 2016...
En compétition, dix-sept longs-métrages pour l’Etalon d’or du Yennenga.  Au Burkina Faso se déroule actuellement le plus grand festival de cinéma d’Afrique prénommé « le Festival panafricain de cinéma et de télévision de Ouagadougou » (Fespaco). Le festival se déroule cette année dans un contexte singulier, alors que le pays subit...
Emmanuel Macron veut un véritable changement dans les rapports entre la France et les pays africains qu’elle a colonisés. Mais le paternalisme français perdure et en dépit de sa bonne volonté affichée, la « rupture du cordon ombilical », de plus en plus réclamée sur le continent africain, tarde à se...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...