Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : Berlin et l’UE financeront la première centrale solaire du pays
Centrale solaire côte d'Ivoire

La future centrale solaire de Boundiali, située dans le nord du pays, coûtera en tout et pour tout 38 millions d’euros. Une manne financière financée par l’Allemagne avec la mise à contribution de la KfW Bank, ainsi que de l’Union européenne.

La première structure du genre sur le sol ivoirien (300 emplois) disposera donc d’une forte connotation européenne, relaie Financial Afrik. Celle-ci permettra ainsi au pays de gonfler la part des énergies renouvelables au sein du mix énergétiques domestique. Et cela, pour atteindre 11% d’ici 2020.

Concrètement, cette centrale, d’une puissance de 37,5 MW, est appelée à accroître considérablement l’apport local du solaire dont la consommation n’a atteint que 1 MW en 2018, révèlent les chiffres publiés par l’Association ivoirienne des énergies renouvelables (AIENR).

Cette information, officialisée mercredi 3 octobre à Abidjan, s’avère en conséquence cruciale pour l’avenir environnemental du pays, qui rappelons-le, produit actuellement une puissance cumulée de  2 200 MW issue à 75% des centrales thermiques.

Pour information , les paliers de 4400 et 6600 MW sont respectivement visés par le président Ouattara en 2020 et 2030 en favorisant au maximum le développement des énergies vertes.

Crédit photo :Wikipédia

Source : Financial Afrik

Un texte sera présenté sous peu au Parlement afin d’abolir la peine de mort. La peine capitale était à ce jour, maintenue dans l’arsenal juridique malgré un moratoire de fait sur les exécutions, a déclaré Umaru Napoleon Koroma le vice-ministre de la justice. En Sierra Leone, la Constitution de 1991...
Alors que le continent Africain se comporte mieux que l’Europe, l’Asie, et l’Amérique avec moins de 5 millions de cas déclarés, les campagnes de vaccination sont délaissées par les populations qui montre un certain scepticisme. L’Afrique s’apprête à rendre ses doses de vaccins alors même que la pénurie en la matière...
Alassane Ouattara a fait savoir au FMI le 10 mai, qu’une plus grande représentativité des pays africains au sein de l’institution est souhaitable. Lundi 10 mai, le chef de l’État ivoirien a appelé de ses vœux que les pays africains soient mieux représentés au FMI, rappelant que « quarante-six pays d’Afrique...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...