Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Mauritanie : le centre de formation des oulémas soupçonné d’extrémisme
Nouakchott oulémas

Le gouvernement mauritanien a décidé de fermer les portes du centre national de formation des oulémas, chargé de former les érudits musulmans de demain. Les enseignants sont en effet accusés de propager une idéologie extrémiste. 

Située à Arafat, dans la banlieue sud de Nouakchott. cette institution historique va-t-elle définitivement fermer ses portes ou simplement temporairement ? S’il est encore trop tôt pour répondre à cette question, la polémique prend néanmoins une ampleur singulière dans le pays.

Et pour cause, celle-ci est est accusée par les autorités de propager un enseignement de l’Islam plus que radical auprès de ses 500 élèves issus principalement de Mauritanie. Mais aussi d’Afrique de l’Ouest et d’Asie.

Une hypothèse tuée dans l’œuf par le patron des lieux, Mohamed el Hassen ould Dedew, qui assure que le centre a pour seul vocation de diffuser le savoir de la charia islamique ainsi que ses applications.

En outre, il est important de noter que l’intéressé est soutenu par une large marge majorité de l’opposition politique locale.

Affaire à suivre…

Crédit photo : Wikipédia

Source : RFI

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un an après un référendum constitutionnel entaché de fraudes, des centaines d’opposants guinéens ont été blessés, torturés, emprisonnés, et plusieurs dizaines ont perdu la vie dans des affrontements d’une violence inouïe, selon de nombreux observateurs locaux et internationaux. Ces persécutions se sont amplifiées depuis octobre dernier, au lendemain de la...
Mercredi 24 février 2021 à Abidjan, le docteur Assoa Adou, secrétaire général du front populaire ivoirien (FPI) proche de Laurent Gbagbo, a annoncé le retour de l’ex-président ivoirien en Côte d’Ivoire. Il  a révélé l’information au cours d’une rencontre qui s’est tenue en présence de madame Simone Éhivet Gbagbo (deuxième...
Le dauphin de Mahamadou Issoufou, Mohamed Bazoum est élu président du Niger avec 55,75% des voix. Le candidat du PNDS s’est imposé face à Mahamane Ousmane (44,25%). Le mardi 23 février 2021, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a annoncé les résultats de l’élection présidentielle « Les voix obtenues valides se...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...