Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Mauritanie : le centre de formation des oulémas soupçonné d’extrémisme
Nouakchott oulémas

Le gouvernement mauritanien a décidé de fermer les portes du centre national de formation des oulémas, chargé de former les érudits musulmans de demain. Les enseignants sont en effet accusés de propager une idéologie extrémiste. 

Située à Arafat, dans la banlieue sud de Nouakchott. cette institution historique va-t-elle définitivement fermer ses portes ou simplement temporairement ? S’il est encore trop tôt pour répondre à cette question, la polémique prend néanmoins une ampleur singulière dans le pays.

Et pour cause, celle-ci est est accusée par les autorités de propager un enseignement de l’Islam plus que radical auprès de ses 500 élèves issus principalement de Mauritanie. Mais aussi d’Afrique de l’Ouest et d’Asie.

Une hypothèse tuée dans l’œuf par le patron des lieux, Mohamed el Hassen ould Dedew, qui assure que le centre a pour seul vocation de diffuser le savoir de la charia islamique ainsi que ses applications.

En outre, il est important de noter que l’intéressé est soutenu par une large marge majorité de l’opposition politique locale.

Affaire à suivre…

Crédit photo : Wikipédia

Source : RFI

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Nigeria veut contraindre les sociétés pétrolières et gazières à régler les impayés cumulés sur plusieurs décennies. Cette démarche marque la volonté du gouvernement d’accélérer les réformes visant à augmenter les recettes issues de l’exploitation des hydrocarbures. Et ceci afin de financement le programme national de développement. Le Nigéria réclame...
C’est en 2019 que le mandat des conseillers départementaux et municipaux élus en 2014 prend fin. Cependant le gouvernement sénégalais a décidé de allonger la durée de leur mission pour une année supplémentaire. Ce report est le fruit d’un consensus de la classe politique alors que les modalités d’organisation et...
Le nouveau prix d’achat du cacao bord champ pour la campagne 2019-2020 est en hausse par rapport à la précédente campagne. Il est de 825 FCFA contre 750 FCFA précédemment. Soit une hausse de 75 FCFA. Toute chose qui devrait réjouir les producteurs, mais au contraire ces derniers ont le...
TRIBUNES LIBRES
Un an après le lancement officiel de l’Open Sky africain,...

S’inscrire à la Newsletter