Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Mauritanie : le centre de formation des oulémas soupçonné d’extrémisme
Nouakchott oulémas

Le gouvernement mauritanien a décidé de fermer les portes du centre national de formation des oulémas, chargé de former les érudits musulmans de demain. Les enseignants sont en effet accusés de propager une idéologie extrémiste. 

Située à Arafat, dans la banlieue sud de Nouakchott. cette institution historique va-t-elle définitivement fermer ses portes ou simplement temporairement ? S’il est encore trop tôt pour répondre à cette question, la polémique prend néanmoins une ampleur singulière dans le pays.

Et pour cause, celle-ci est est accusée par les autorités de propager un enseignement de l’Islam plus que radical auprès de ses 500 élèves issus principalement de Mauritanie. Mais aussi d’Afrique de l’Ouest et d’Asie.

Une hypothèse tuée dans l’œuf par le patron des lieux, Mohamed el Hassen ould Dedew, qui assure que le centre a pour seul vocation de diffuser le savoir de la charia islamique ainsi que ses applications.

En outre, il est important de noter que l’intéressé est soutenu par une large marge majorité de l’opposition politique locale.

Affaire à suivre…

Crédit photo : Wikipédia

Source : RFI

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Malgré une croissance au beau fixe et une stabilité politique retrouvée, la Côte d’Ivoire reste confrontée à d’importants défis, notamment les conditions de vie des enfants. Des acteurs de premier plan, tels que la Première Dame, Dominique Nouvian Ouattara, ou Koffi Victor, inspecteur d’éducation et directeur du Centre d’accueil de...
Enlevées la semaine dernière alors qu'elles sortaient d'un taxi de Kumasi, deuxième ville du Ghana, les deux canadiennes âgées respectivement de 19 et 20 ans, et membres de l'ONG, Youth Challenge International, ont finalement retrouvé la liberté mercredi matin, annonce Accra. Qui ne précise pas si paiement d'une rançon il...
Le ministre de la Justice du Sénégal a saisi le Procureur général de la cour d'appel de Dakar afin d'ouvrir une enquête sur la gestion des contrats pétroliers et gaziers dans le cadre des révélations de la BBC. Suite à la diffusion d'un reportage par la chaine britannique BBC qui...
TRIBUNES LIBRES
La Cour pénale internationale vient d’acquitter l’ancien président ivoirien, Laurent...

S’inscrire à la Newsletter