Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Mauritanie : le centre de formation des oulémas soupçonné d’extrémisme
Nouakchott oulémas

Le gouvernement mauritanien a décidé de fermer les portes du centre national de formation des oulémas, chargé de former les érudits musulmans de demain. Les enseignants sont en effet accusés de propager une idéologie extrémiste. 

Située à Arafat, dans la banlieue sud de Nouakchott. cette institution historique va-t-elle définitivement fermer ses portes ou simplement temporairement ? S’il est encore trop tôt pour répondre à cette question, la polémique prend néanmoins une ampleur singulière dans le pays.

Et pour cause, celle-ci est est accusée par les autorités de propager un enseignement de l’Islam plus que radical auprès de ses 500 élèves issus principalement de Mauritanie. Mais aussi d’Afrique de l’Ouest et d’Asie.

Une hypothèse tuée dans l’œuf par le patron des lieux, Mohamed el Hassen ould Dedew, qui assure que le centre a pour seul vocation de diffuser le savoir de la charia islamique ainsi que ses applications.

En outre, il est important de noter que l’intéressé est soutenu par une large marge majorité de l’opposition politique locale.

Affaire à suivre…

Crédit photo : Wikipédia

Source : RFI

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le prix minimum garanti aux producteurs ghanéens de cacao devrait vraisemblablement augmenter de 21% sur la période 2020/2021.  Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, "le prix de la tonne de cacao (devrait) atteindre 10 000 cédis (1 726 $), soit 21 % de plus que le tarif en vigueur durant la précédente...
La capitale mauritanienne, qui ne dispose pas de réseau d'égouts, évolue logiquement sous une épée de Damoclès récurrente liée aux inondations. Comme le rappelle Le Monde, Nouakchott est construite autour d’un puits creusé en plein désert. Au début des années 1970, à cause des premières grandes sécheresses, cette dernière a...
L'État nigérian d’Akwa Ibom (Sud-Est) bénéficiera, si tout se passe bien, d'une raffinerie flambant neuve et pleinement fonctionnelle dès 2024. Cette dernière est le fruit d'un accord signé mardi 1er septembre entre la société française, Axens, et le conglomérat local, BUA. Comme le souligne RFI, "le Nigeria fait face à...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter