Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : la ville de Jacqueville mise sur les taxis écologiques
Jacqueville Côte d'Ivoire

Désireux de remplacer progressivement les taxi-brousses vieillissants, nombreux à oeuvrer à Jacqueville, le maire de la station balnéaire ivoirienne, Joachim Beugré, mise désormais sur des voiturettes solaires à trois roues, beaucoup plus écologiques et silencieuses.

Produits en Chine, ces taxis « verts », munis de panneaux photovoltaïques, sont aujourd’hui en phase d’expérimentation à Jacqueville. Le but : remplacer à terme la flotte locale de taxis-brousses jugée bien trop polluante et bruyante.

« On a l’habitude de les voir polluer l’atmosphère et l’environnement. On s’est dit que si on pouvait les remplacer par des voiturettes solaires, ce serait mieux », explique l’intéressé. Avant de préciser qu’une dizaine de voiturettes, avec une autonomie de 140 km, étaient actuellement « sur le pied de guerre ».

Sans surprise, passagers et riverains s’accordent à dire que l’expérience est plus que bénéfique. « C’est agréable, pour des courses plus rapides », affirme ainsi Aholia Guy Landry, qui a payé 100 FCFA au lieu de 200 habituellement pour les taxi-brousses. Quant à Sandrine Tétélo, commerçante de métier, cette dernière considère que le concept « est moins cher et tranquillisant ».

Pour information, le promoteur du projet entend étendre l’expérience aux villes d’Odiénné (Nord-Ouest) et de Korhogo (Nord), dans les régions les plus ensoleillées au nord du pays.

Crédit photo : Wikipédia

Source : La Libre

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis 2015, quelques 2 000 personnes sont décédées dans des attaques terroristes djihadistes qui se multiplient, au Burkina Faso. Les burkinabés n’en peuvent plus et appellent le président Roch Marc Christian Kaboré, qu’ils estiment ne pas être à la hauteur pour faire reculer ces attaques, à la démission. Au Burkina...
Au Burkina Faso, à une trentaine de kilomètres au nord-est de Ouagadougou, un convoi militaire français est empêché de circuler depuis une semaine environ, par des manifestants burkinabés. Le gouvernement « travaille » à faire repartir le convoi. Le gouvernement du Burkina Faso a indiqué ce mercredi 24 novembre 2021...
Une nouvelle attaque meurtrière a fait une vingtaine de morts, dont neuf gendarmes, dans le nord du Burkina Faso, ce dimanche 21 novembre 2021. Un massacre qui intervient une semaine après un celui de Inata où 57 personnes, dont 53 gendarmes, avaient été tués. Week-end rouge encore dans le nord...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...