Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : le groupe sénégalais Envol Immobilier emporte le contrat de construction de l’université de San Pedro

C’est donc la société de droit sénégalais Envol Immobilier qui a emporté le contrats des travaux de construction de l’Université de San Pedro en Côte d’Ivoire qui accueillera à terme 20 000 étudiants.

Les autorités ivoiriennes ont pris leur décision cette semaine, et c’est une jeune société sénégalaise qui a emporté le marché des les travaux de construction de l’université de San Pedro dans la deuxième ville portuaire du pays.

Selon le ministre ivoirien en charge de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Albert Toikeusse Mabri, la société Envol Immobilier doit livrer l’université dans des délais courts alors que celle-ci doit être inaugurée en octobre 2020. L’université de San Pedro doit «accueillir à terme quelque 20 000 étudiants dans les filières de construction navale, d’agriculture et de tourisme», a ajouté le ministre. Elle sera bâtie sur un terrain de 302 hectares.

C’est une jeune société qui à la lourde responsabilité d’édifier le bâtiment qui accueillera les futures ressources vives de la Côte d’Ivoire. Envol immobilier est une société de droit sénégalais fondée il y a trois ans et présidée par le Malien Madani Tall, ancien directeur des opérations de la Banque mondiale pour la Côte d’Ivoire, le Bénin, le Niger, la Mauritanie et le Togo (2008-2013). Le projet est estimé à 95 milliards de francs CFA et permet ainsi à Envol Immobilier de confirmer ses positions dans son secteur sur le continent africain. Et ce après avoir déjà développé un projet d’envergure comme celui du pôle urbain de Diamniadio au Sénégal, inauguré en mai 2018, après environ seize mois de travaux pour un coût de 56 milliards francs CFA.

Sont attendus en 2020 au sein de cette nouvelle université, 20 000 étudiants dans les filières de sciences de la mer et de la construction navale ; l’agriculture et l’agro-industrie ; les ressources halieutiques ; le BTP ; la logistique ; et le tourisme.

Source : La Tribune Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En Côte d'Ivoire la Plateforme nationale de coordination du financement de la santé ( PNCFS) verra le jour le 18 juillet à Abidjan. Durant le mois de juillet la Côte d’Ivoire va lancer sa nouvelle Plateforme nationales de coordination du financement de la santé ( PNCFS). Cette structure sera dotée...
La Côte d’Ivoire et le Ghana se sont entendus pour assurer un revenu minimum à leurs producteurs de cacao. Une politique volontariste de la part du premier producteur mondial qui s’exprime également à travers un nouveau plan de lutte contre le travail des enfants. Deux évènements qui prouvent que, s’il...
1600 tonnes, ce chiffre représente la surface hallucinante de déchets que comporte la capitale malienne. Mais aussi l'incapacité des pouvoirs publics à assurer la propreté et l'assainissement urbains. La situation est d'autant plus critique, que la période des pluies renforce les mauvaises odeurs et empêche l'eau de circuler normalement. Ce...
TRIBUNES LIBRES
La Cour pénale internationale vient d’acquitter l’ancien président ivoirien, Laurent...

S’inscrire à la Newsletter