Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Abidjan inaugure la Foire du “Made in Côte d’Ivoire”
Foire Made in Côte d'Ivoire

La capitale économique ivoirienne vibre depuis jeudi sous le signe du “Made in Côte d’Ivoire”. Des dizaines d’exposants (commerçants, artisans, industriels) présentent ainsi jusqu’au dimanche 09 septembre des produits “du cru” dans une Foire située sur la route de l’aéroport. De quoi donner un coup de projecteur salvateur sur la production locale.

Alors que la Côte d’Ivoire a tendance à importer moult produits – au détriment des produits locaux – cet événement tentera de réparer une véritable injustice. Et pour cause, le pays dispose dans le même temps de nombreux atouts qui souffrent d’un manque d’exposition manifeste.

Andréa Lago, commerçant situé dans le quartier d’affaires d’Abidjan et spécialisé dans les produits ivoiriens, espère donc que la Foire comblera ce manque d’attractivité : “Petit à petit on amène les Ivoiriens à consommer ivoirien. Ça permet à nos paysans de vivre vraiment de leur travail. Donc il est important de dire aux Ivoiriens qu’il y a une boutique qui est là, à leur disposition, où il trouveront tout ce qui est produit “Made in Côte d’Ivoire”, assure ainsi l’intéressé pour RFI.

La pédagogie avant tout 

Du côté de l’organisateur, le ministère du Commerce et de l’Industrie, la pédagogie reste bien sûr le maître-mot de ce temps-fort : “Cette plateforme doit permettre au consommateur ivoirien de mieux connaître la qualité des produits fabriqués en Côte d’Ivoire. (Tout en intégrant parallèlement) la nécessité de les consommer. Parce qu’en le faisant, ils permettent à (nos) industries d’être compétitives et (de générer) de l’emploi”, poursuit sur le même ton Narcisse Sepy Yessoh, le directeur de cabinet de l’institution.

Par ailleurs, il est important de noter que l’industrie ivoirienne pourrait tirer un grand bénéficie de tels événements car la contrefaçon gangrène sensiblement le marché domestique dédié.

Source : RFI

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le prix minimum garanti aux producteurs ghanéens de cacao devrait vraisemblablement augmenter de 21% sur la période 2020/2021.  Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, "le prix de la tonne de cacao (devrait) atteindre 10 000 cédis (1 726 $), soit 21 % de plus que le tarif en vigueur durant la précédente...
La capitale mauritanienne, qui ne dispose pas de réseau d'égouts, évolue logiquement sous une épée de Damoclès récurrente liée aux inondations. Comme le rappelle Le Monde, Nouakchott est construite autour d’un puits creusé en plein désert. Au début des années 1970, à cause des premières grandes sécheresses, cette dernière a...
L'État nigérian d’Akwa Ibom (Sud-Est) bénéficiera, si tout se passe bien, d'une raffinerie flambant neuve et pleinement fonctionnelle dès 2024. Cette dernière est le fruit d'un accord signé mardi 1er septembre entre la société française, Axens, et le conglomérat local, BUA. Comme le souligne RFI, "le Nigeria fait face à...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter