Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Gambie : le président gracie un pédophile, la police s’interpose
Adama Barrow

Gracié comme sept autres personnes durant la fête du Tabaski par le président Barrow en personne, un Norvégien connu pour être un pédophile notoire, notamment dans son pays, a été intercepté par la police dès sa sortie.

Cette affaire fait en effet désordre sur le territoire alors que la Gambie est amenée à tourner la page des frasques de Yahya Jammeh. Et cela, par l’intermédiaire du mandat d’Adama Barrow.

Le prédateur libéré est d’autant plus dangereux, qu’il a été condamné à de multiples reprises en Norvège pour des viols sur mineurs. Des crimes qui sont susceptibles de s’être reproduits à l’étranger.

Pire, le Scandinave est actuellement recherché par les autorités norvégiennes. Interpol a d’ailleurs été sollicité par Oslo pour l’arrêter en vue de son extradition.

Il est donc tout à fait curieux que l’intéressé fasse l’objet d’une grâce présidentielle… que l’administration gambienne, elle-même, ne peut justifier.

Crédit photo : Wikimédia 

Source : Dakar Actu

Article connexe : 

Côte d’Ivoire : les infanticides rituels se multiplient depuis le début de l’année

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Dans un message vidéo diffusé sur Internet, samedi 19 septembre 2020, le président du congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (COJEP), Charles Blé Goudé, s’est exprimé sur la situation politique en Côte d’ivoire.  L’ex-Codétenu de Laurent Gbagbo à la cour pénale internationale, qui demande au président...
L'Archevêché de Conakry est monté au créneau pour dénoncer une expropriation des biens de l'Eglise par les habitants du village de Kendoumayah situé au sein de la préfecture de Coyah. Selon La Croix, les villageois ont barricadé, dimanche 20 septembre, l’entrée et la sortie de Kendoumayah pour procéder au lotissement d’un...
Le prix minimum garanti aux producteurs ghanéens de cacao devrait vraisemblablement augmenter de 21% sur la période 2020/2021.  Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, "le prix de la tonne de cacao (devrait) atteindre 10 000 cédis (1 726 $), soit 21 % de plus que le tarif en vigueur durant la précédente...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter