Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Gambie : le président gracie un pédophile, la police s’interpose
Adama Barrow

Gracié comme sept autres personnes durant la fête du Tabaski par le président Barrow en personne, un Norvégien connu pour être un pédophile notoire, notamment dans son pays, a été intercepté par la police dès sa sortie.

Cette affaire fait en effet désordre sur le territoire alors que la Gambie est amenée à tourner la page des frasques de Yahya Jammeh. Et cela, par l’intermédiaire du mandat d’Adama Barrow.

Le prédateur libéré est d’autant plus dangereux, qu’il a été condamné à de multiples reprises en Norvège pour des viols sur mineurs. Des crimes qui sont susceptibles de s’être reproduits à l’étranger.

Pire, le Scandinave est actuellement recherché par les autorités norvégiennes. Interpol a d’ailleurs été sollicité par Oslo pour l’arrêter en vue de son extradition.

Il est donc tout à fait curieux que l’intéressé fasse l’objet d’une grâce présidentielle… que l’administration gambienne, elle-même, ne peut justifier.

Crédit photo : Wikimédia 

Source : Dakar Actu

Article connexe : 

Côte d’Ivoire : les infanticides rituels se multiplient depuis le début de l’année

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Sierra Leone est désormais dans le collimateur de la FIFA. L'instance internationale accuse en effet le gouvernement d'ingérence politique dans les affaires de la fédération nationale de football (SLFA). La commission sierra-léonaise anti-corruption (ACC) tente en effet d'avoir "le scalp" de plusieurs dirigeants de la SLFA suspectés d'avoir interféré...
Le gouvernement ivoirien souhaite que le secteur privé ne joue plus de rôle de représentation au sein de l'organe de direction du Conseil café-cacao (CCC), le jugeant trop divisé sur la question d'une harmonisation du système de vente du cacao entre Abidjan et Accra. Selon Jeune Afrique, "les autorités (invitent) en...
Alors que la consommation électrique annuelle de l'archipel pourrait doubler entre 2015 et 2020 (de 360 GWh à 670 GWh), les autorités cap-verdiennes visent 100% d'énergies renouvelables d'ici 7 ans. Et cela, afin de diminuer la facture énergétique. "Actuellement, avec une consommation d'électricité de 727 kWh par personne et par an, le Cap-Vert...
TRIBUNES LIBRES
Début juin, Corsair a invité une délégation de journalistes sénégalais...

S’inscrire à la Newsletter