Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Ghana : vers l’ouverture d’une usine de recyclage de déchets électroniques
Ghana déchets électroniques recyclage

Le président ghanéen, Nana Akufo-Addo, a annoncé mercredi 29 août l’ouverture d’une usine de recyclage de déchets électroniques à Accra. Et cela, dès le mois d’octobre. Le but : lutter contre la pollution croissante sur le territoire.

Selon l’Agence Ecofin, qui relaie l’information, l’infrastructure (prendra place) à Agbogbloshie, dans la banlieue de la capitale. Cette dernière répond ainsi aux exigences d’une loi portant sur le contrôle et la gestion des déchets électroniques et dangereux… Dont la phase opérationnelle débute justement cet automne.

Par ailleurs, il est important de noter que le texte “confie à la société SGS, la construction de l’usine. Et lui attribue aussi les tâches de vérification, d’évaluation et de collecte de l’écotaxe de recyclage anticipé sur tous les équipements électriques et électroniques de tous les pays exportateurs“.

Une démarche environnementale assumée

Une révolution que Nana Akufo-Addo a salué à sa juste valeur lors du lancement du programme concerné : “(Notre pays) est sur le point de mettre un terme à ce défi environnemental mondial”, s’est-il félicité.

Avant de poursuivre : “(Et pour cause), la pollution électronique croissante, via le développement du monde numérique, devient rapidement une menace pour la sécurité nationale pour la plupart des gouvernements du continent.”

Pour information, un réseau de centres de collecte verra également le jour dans le pays afin de soutenir l’activité de l’usine. Au total, 22 000 emplois sont concernés par le dispositif.

Source : Agence Ecofin

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans l’affaire des « biens mal acquis » de la famille Bongo, le directeur juridique de la BNP Paribas a déclaré, face aux magistrats, qu’il jugeait limité l’implication de la première banque française dans le blanchiment d’argent qui a permis à la famille Bongo d’acheter notamment une villa à Nice...
Le chef de l’État s’est exprimé et s’engage fermement dans la lutte contre la corruption politique et le narcotrafic.  Umaro Sissoco Embalo est président de la Guinée-Bissau depuis une an et demi et entend bien gouverner selon des préceptes qui lui sont propres : « Je n’ai aucun modèle, je n’admire personne »...
L’extradition de François Compaoré, le frère cadet de l’ancien président burkinabé, vers le Burkina Faso, a été validée par le Conseil d’État français. Il est poursuivi pour « incitation à assassinat » de Norbert Zondo, un journaliste d’investigation, tué en 1998. Ce vendredi 30 juillet 2021, le Conseil d’État a...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...