Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Les autorités ivoiriennes et guinéennes évoquent la sécurisation de la frontière
Frontière Guinée Côte d'Ivoire

Une centaine de personnalités ivoiriennes et guinéennes évoqueront la matérialisation et la sécurisation de leur frontière commune à partir du mardi 28 août, dans la ville de Man. Le but : apporter un peu de quiétude dans ce dossier alors que les richesses naturelles dans la zone attisent convoitises et conflits.

Selon le site Fratmat, qui relaie l’information, “ces travaux s’inscrivent dans le cadre d’une feuille de route établie lors d’une rencontre sous-régionale de planification datant de décembre 2017, à Abidjan”.

Concrètement, les deux parties devront trouver un terrain d’entente à même de favoriser la cohabitation des populations limitrophes. Une fois ce pré-requis obtenu (probablement mercredi soir), les ministres des deux pays en charge des frontières auront la lourde tâche de valider les conclusions de l’assemblée.

Par ailleurs, il est important de noter, côté ivoirien, que le conseiller diplomatique, Jean François Nebout, et le directeur général de l’administration du territoire, Ipou Félicien, seront présents à la table des négociations. Ce qui sera le cas également de plusieurs représentants du cabinet du ministère de l’Intérieur ainsi que des autorités préfectorales et traditionnelles.

Crédit photo : Pixabay

Source : Fratmat

Article connexe :

Côte d’Ivoire : nouvel acte de vandalisme à la frontière guinéenne

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Côte d’Ivoire et le Ghana se sont entendus pour assurer un revenu minimum à leurs producteurs de cacao. Une politique volontariste de la part du premier producteur mondial qui s’exprime également à travers un nouveau plan de lutte contre le travail des enfants. Deux évènements qui prouvent que, s’il...
1600 tonnes, ce chiffre représente la surface hallucinante de déchets que comporte la capitale malienne. Mais aussi l'incapacité des pouvoirs publics à assurer la propreté et l'assainissement urbains. La situation est d'autant plus critique, que la période des pluies renforce les mauvaises odeurs et empêche l'eau de circuler normalement. Ce...
Le Ghana a signé avec la Banque mondiale un contrat d'achat de réductions d'émissions de gaz. Le contrat doit permettre au pays de bénéficier d'un financement pouvant aller jusqu'à 50 millions de dollars.  L'accord, signé entre le Ghana et le Fonds de partenariat sur le carbone forestier, une entité administrée...
TRIBUNES LIBRES
La Cour pénale internationale vient d’acquitter l’ancien président ivoirien, Laurent...

S’inscrire à la Newsletter