Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Le Niger souhaite mettre fin aux enlèvements à la frontière nigériane
Frontière Niger et Nigeria enlèvements

L’armée nigérienne intensifie depuis deux mois ses patrouilles à la frontière nigériane. Et cela, afin de lutter contre une recrudescence d’enlèvements perpétrés par des malfrats dissimulés dans la masse des réfugiés fuyant l’Etat de Zamfara.

Selon RFI, qui relaie l’information, “des familles entières traversent depuis quelques mois la frontière du Nigéria vers le Niger. Parmi eux des retournés, c’est-à-dire des Nigériens qui rentrent au pays. Mais aussi des Nigérians, souvent de proche parenté et bien accueillis de ce côté-ci de la frontière”.

Pour autant, des bandits profitent malheureusement de ce flux de personnes pour mettre en place un juteux business, confirme Zakari Oumarou, le gouverneur de la région frontalière de Maradi : “Ces derniers viennent à moto et enlèvent des personnes un peu aisées dans le but de collecter des rançons. Pour cela, ils s’associent à des Nigériens qui  facilitent ces enlèvements”, explique l’intéressé.

Une aide salvatrice de la population environnante

Face à ce fléau, Niamey renforcent donc les contrôles dans la zone. Le but du dispositif : assurer un filtrage parmi les réfugiés. En ce sens, les autorités façonnent progressivement une collaboration efficiente avec la population locale afin d’obtenir des renseignements sur les éventuels “perturbateurs”.

Il est d’ailleurs important de noter que ces précieuses informations bénéficient également “aux Etats fédérés du Nigéria qui prendront des mesures communes”, conclut le gouverneur.

Source : RFI

Un texte sera présenté sous peu au Parlement afin d’abolir la peine de mort. La peine capitale était à ce jour, maintenue dans l’arsenal juridique malgré un moratoire de fait sur les exécutions, a déclaré Umaru Napoleon Koroma le vice-ministre de la justice. En Sierra Leone, la Constitution de 1991...
Alors que le continent Africain se comporte mieux que l’Europe, l’Asie, et l’Amérique avec moins de 5 millions de cas déclarés, les campagnes de vaccination sont délaissées par les populations qui montre un certain scepticisme. L’Afrique s’apprête à rendre ses doses de vaccins alors même que la pénurie en la matière...
Alassane Ouattara a fait savoir au FMI le 10 mai, qu’une plus grande représentativité des pays africains au sein de l’institution est souhaitable. Lundi 10 mai, le chef de l’État ivoirien a appelé de ses vœux que les pays africains soient mieux représentés au FMI, rappelant que « quarante-six pays d’Afrique...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...