Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
La Cour constitutionnelle confirme la victoire d’IBK à l’élection présidentielle du Mali

Manassa Danioko, la présidente de la Cour constitutionnelle du Malia a annoncé les résultats définitifs du second tour de la présidentielle. Ibrahim Boubacar Keïta est donc confirmé pour un deuxième mandat de cinq ans alors que son concurrent a déposé un recours au tribunal administratif.

Alors que l’opposant Soumaïla Cissé avait tenté de provoquer le sort en s’autoproclamant «président élu», la cour constitutionnelle a remis les pendules à l’heure en faisant l’annonce des résultats définitifs ajustés à la marge le lundi 20 août. Les résultats ont été très légèrement corrigés et Manassa Danioko, la présidente de la Cour constitutionnelle du Mali a annulé 518 voix d’IBK et 216 voix de Soumaïla Cissé. En conséquence, les résultats définitifs de la Cour confirment que IBK est gagnant avec 67,16% contre 32,84% pour Soumaïla Cissé. L’opposition a montré une certaine imprudence, voire provocation lors de l’annonce des résultats du second tour. Ainsi avant la proclamation des résultats, le représentant de Soumaïla Cissé à la Commission de centralisation des résultats en claquant la porte de la dite commission. Un comportement dont l’objectif était de préparer les esprits à une éventuelle contestation de la part du l’opposition, dénonçant une fraude massive par bourrage d’urnes. L’opposition a alors opté pour un recours devant les tribunaux maliens, Soumaïla Cissé continuant de s’autoproclamer «président élu des Maliens».

L’annonce de la cour constitutionnelle devrait de fait annihiler la possibilité de contestation de l’opposant Soumaïla Cissé.

La cérémonie d’investiture d’IBK est prévue le 4 septembre 2018. Les partisans fêteront la réélection d’IBK au poste suprême. Elle devrait de fait clore la possibilité de contestation auprès du tribunal administratif.

Le Palais de Koulouba accueille donc IBK jusqu’en 2023, pour un second madat.

Pour l’heure, réélection et préparatifs de la fête de Tabaski sont d’actualité et devraient participer à l’apaisement après la période effervescente de campagne électorale.

Source : La Tribune Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Côte d’Ivoire et le Ghana se sont entendus pour assurer un revenu minimum à leurs producteurs de cacao. Une politique volontariste de la part du premier producteur mondial qui s’exprime également à travers un nouveau plan de lutte contre le travail des enfants. Deux évènements qui prouvent que, s’il...
1600 tonnes, ce chiffre représente la surface hallucinante de déchets que comporte la capitale malienne. Mais aussi l'incapacité des pouvoirs publics à assurer la propreté et l'assainissement urbains. La situation est d'autant plus critique, que la période des pluies renforce les mauvaises odeurs et empêche l'eau de circuler normalement. Ce...
Le Ghana a signé avec la Banque mondiale un contrat d'achat de réductions d'émissions de gaz. Le contrat doit permettre au pays de bénéficier d'un financement pouvant aller jusqu'à 50 millions de dollars.  L'accord, signé entre le Ghana et le Fonds de partenariat sur le carbone forestier, une entité administrée...
TRIBUNES LIBRES
La Cour pénale internationale vient d’acquitter l’ancien président ivoirien, Laurent...

S’inscrire à la Newsletter