Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Togo : audit des comptes publics sur la période 2018-2020

Le gouvernement du Togo a pris l’initiative de lancer un audit des comptes publics de la période 2018-2020. Cet audit était attendu depuis longtemps. 

Selon le ministère togolais de l’Economie qui a fait l’annonce de l’opération d’audit des comptes de l’Etat ; cette démarche a pour objectifs de confirmer la cohérence de la gestion des fonds publics. L’audit doit également permettre de rendre plus aisée la traçabilité des fonds utilisésC’était attendu et demandé depuis bien longtemps et le gouvernement du Togo a annoncé ce 19 août que l’étude des fonds publics allait être initiée. Ainsi un audit sur la gestion des fonds publics, et plus particulièrement la gestion des fonds des établissements publics, des fonds et organismes publics subventionnés sur la période 2018-2020 par l’Etat togolais est à l’ordre du jour. Il s’agit de procéder à la vérification des pièces comptables qui prouvent la fiabilité et l’efficience dans les opérations des différents organismes publics. Ainsi il est prévu de vérifier le bon usage de l’argent public, démontrer que les ressources déboursées par l’Etat sont utilisées conformément aux besoins pour lesquels elles ont été obtenues.

Deux objectifs en tête des priorités du gouvernement togolais. Il s’agit tout d’abord et prioritairement de permettre à l’Etat de s’assurer de la cohérence dans la gestion des fonds publics. Puis il conviendra de faciliter la traçabilité des fonds utilisés dans les différentes structures prestataires de l’État. L’évaluation suivra les procédures de la préparation des états financiers selon les principes mis en place.

Pour ce faire, le gouvernement du Togo a lancé un appel d’offre adressé aux cabinets et experts internationaux et nationaux pour dépôt des dossiers de candidature. La transparence est de mise. Avant la fin septembre, un cabinet devrait être mandaté dans le but de contrôler la gestion des finances publiques du pays.

Source : La Tribune Afrique 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Côte d’Ivoire et le Ghana se sont entendus pour assurer un revenu minimum à leurs producteurs de cacao. Une politique volontariste de la part du premier producteur mondial qui s’exprime également à travers un nouveau plan de lutte contre le travail des enfants. Deux évènements qui prouvent que, s’il...
1600 tonnes, ce chiffre représente la surface hallucinante de déchets que comporte la capitale malienne. Mais aussi l'incapacité des pouvoirs publics à assurer la propreté et l'assainissement urbains. La situation est d'autant plus critique, que la période des pluies renforce les mauvaises odeurs et empêche l'eau de circuler normalement. Ce...
Le Ghana a signé avec la Banque mondiale un contrat d'achat de réductions d'émissions de gaz. Le contrat doit permettre au pays de bénéficier d'un financement pouvant aller jusqu'à 50 millions de dollars.  L'accord, signé entre le Ghana et le Fonds de partenariat sur le carbone forestier, une entité administrée...
TRIBUNES LIBRES
La Cour pénale internationale vient d’acquitter l’ancien président ivoirien, Laurent...

S’inscrire à la Newsletter