Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Les femmes entrepreneurs à l’honneur en Côte d’Ivoire

La Banque Atlantique octroie de nouveaux fonds aux femmes qui désirent entreprendre. Ainsi la Banque Atlantique qui est une filiale du groupe marocain, Banque centrale populaire, vient de dégager un budget de 700 millions de francs CFA supplémentaires dans le cadre du Fonds pour la promotion des PME et de l’entrepreneuriat féminin.

Cette nouvelle enveloppe est destinée à 45 nouvelles élues-entrepreneurs, qui bénéficieront ainsi dés cette semaine d’un appui global de 700 millions de francs CFA, soit près d’un million d’euros auprès de la Banque Atlantique. Les bénéficiaires de ces aides sont dorénavant au total 80. 1,3 milliards de francs CFA sont destinés à soutenir 80 femmes dans leurs ambitieux projets.

Les chèques ont été remis lors d’une cérémonie qui voyait la présence du ministre ivoirien du Commerce, de l’industrie et de la promotion des PME, Souleymane Diarrassouba ; du directeur général d’Atlantic Business international, Habib Koné ; et du directeur général de Banque Atlantique, Arsène Coulibaly. Les aides viennent appuyer la croissance de ces entreprises et la logique s’inscrit dans le cadre du Fonds pour la promotion des PME et de l’entreprenariat féminin. Il s’agit de faciliter l’accès au crédit bancaire aux femmes chefs d’entreprise, y compris des startups. Tous les secteurs d’activité sont concernés. La Côte d’Ivoire poursuit ainsi sa politique d’aide au développement économique du pays, en faisant preuve d’acuité et en décidant de soutenir les femmes qui de plus en plus se lancent das l’entreprenariat.

En effet la nouvelle enveloppe porte à 1,3 milliard de francs CFA le montant total des ressources allouées par la Banque dans le cadre du Fonds. Une première tranche de 250 millions de francs CFA et une seconde tranche de 350 millions avaient déjà permis de soutenir respectivement 10 et  25 femmes entrepreneurs ivoiriennes.

Dés août 2017, l’initiative de soutien aux femmes entrepreneurs avait bénéficié d’un appui total de 5 milliards de francs, soit environ 7,62 millions d’euros. Ceci résulte des accords signés en février 2017 à Abidjan à l’occasion de la visite du roi Mohammed VI du Maroc en Côte d’Ivoire, par Souleymane Diarrassouba et Mohamed Benchaâboun, PDG du groupe marocain Banque centrale populaire, en présence des chefs d’Etat des deux pays.

Source : La Tribune Afrique

AUTEUR: Paul Lauga
Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus de six millions d’Ivoiriens étaient appelés à voter aux élections locales, dont le principal enjeu est de mesurer les forces en présence avant la présidentielle de 2020. Les élections municipales et régionales n'ont pas mobilisé la population ivoirienne lors d'une journée de vote, qui fut marquée par différents incidents...
Alors que s’engage la deuxième phase du Programme d’urgence de développement communautaire ( PUDC), Jule Diop le ministre délégué auprès du Premier ministre déclare que l’Etat s’engagerait plus précisément au sein du PUDC. Le Programme d'urgence de développement communautaire (PUDC) le projet phare au Sénégal qui a été lancé il...
Le président Buhari est déterminé : les contribuables nigérians détenteurs d’actifs à l’étranger ont douze mois, à compter du lundi 8 octobre, pour régulariser leurs situations fiscales. Ils ont douze mois pour bénéficier d'une amnistie fiscale.  On sait le président Muhammadu Buhari, champion de la lutte contre la corruption. Suivant sa...
TRIBUNES LIBRES
Début juin, Corsair a invité une délégation de journalistes sénégalais...

S’inscrire à la Newsletter