Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : un nouveau pont en prévision à Abidjan
Abidjan Pont

Comme toute les grandes métropoles, Abidjan est confrontée à d’importants problèmes de circulation. Engorgements et embouteillages sont donc monnaie courante dans la capitale économique ivoirienne. En conséquence, l’Etat compte construire un quatrième pont pour fluidifier la circulation.

Ce dernier – d’une longueur d’1,4 km – reliera le quartier populaire de Yopougon (1 million d’habitants) au quartier des affaires du Plateau, relaie RFI. Et permettra par la même occasion “de désengorger la voie du Nord qui mène à l’extérieur (de la ville)”.

Les travaux, quant à eux, s’étaleront sur une période de 26 mois et façonneront un édifice surplombant la lagune Ebrié, située au niveau de la baie du Banco. Ce dernier changera ainsi la vie de 70 000 automobilistes quotidiennement (dont 6 à 10 % de poids lourds), soulignent les experts.

Un chiffre non négligeable vous en conviendrez, mais qui a un coût : 216 millions d’euros financés en partie par l’Etat ivoirien (66 millions de fonds propres), et par un prêt de la Banque africaine de développement étalé sur trente ans et estimé à 150 millions d’euros.

Enfin, d’un point de vue technique et logistique, c’est le groupement asiatique, China State Construction Engineering Corporation (CSCEC) qui aura la lourde tâche de mener à bien le projet après avoir remporté l’appel d’offres d’usage.

Source : RFI

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abou Musab Al-Barnaoui, le chef du groupe djihadiste nigérian Iswap, affilié au groupe État islamique (EI), Abou Musab Al-Barnaoui, est mort ; selon l’annonce de l’armée nigériane. Abou Musab Al-Barnaoui le chef du groupe djihadiste nigérian Iswap, était à la tête de la Province ouest-africaine de l’EI, groupe djihadiste né en 2016...
En compétition, dix-sept longs-métrages pour l’Etalon d’or du Yennenga.  Au Burkina Faso se déroule actuellement le plus grand festival de cinéma d’Afrique prénommé « le Festival panafricain de cinéma et de télévision de Ouagadougou » (Fespaco). Le festival se déroule cette année dans un contexte singulier, alors que le pays subit...
Emmanuel Macron veut un véritable changement dans les rapports entre la France et les pays africains qu’elle a colonisés. Mais le paternalisme français perdure et en dépit de sa bonne volonté affichée, la « rupture du cordon ombilical », de plus en plus réclamée sur le continent africain, tarde à se...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...