Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : un nouveau pont en prévision à Abidjan
Abidjan Pont

Comme toute les grandes métropoles, Abidjan est confrontée à d’importants problèmes de circulation. Engorgements et embouteillages sont donc monnaie courante dans la capitale économique ivoirienne. En conséquence, l’Etat compte construire un quatrième pont pour fluidifier la circulation.

Ce dernier – d’une longueur d’1,4 km – reliera le quartier populaire de Yopougon (1 million d’habitants) au quartier des affaires du Plateau, relaie RFI. Et permettra par la même occasion “de désengorger la voie du Nord qui mène à l’extérieur (de la ville)”.

Les travaux, quant à eux, s’étaleront sur une période de 26 mois et façonneront un édifice surplombant la lagune Ebrié, située au niveau de la baie du Banco. Ce dernier changera ainsi la vie de 70 000 automobilistes quotidiennement (dont 6 à 10 % de poids lourds), soulignent les experts.

Un chiffre non négligeable vous en conviendrez, mais qui a un coût : 216 millions d’euros financés en partie par l’Etat ivoirien (66 millions de fonds propres), et par un prêt de la Banque africaine de développement étalé sur trente ans et estimé à 150 millions d’euros.

Enfin, d’un point de vue technique et logistique, c’est le groupement asiatique, China State Construction Engineering Corporation (CSCEC) qui aura la lourde tâche de mener à bien le projet après avoir remporté l’appel d’offres d’usage.

Source : RFI

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le prix minimum garanti aux producteurs ghanéens de cacao devrait vraisemblablement augmenter de 21% sur la période 2020/2021.  Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, "le prix de la tonne de cacao (devrait) atteindre 10 000 cédis (1 726 $), soit 21 % de plus que le tarif en vigueur durant la précédente...
La capitale mauritanienne, qui ne dispose pas de réseau d'égouts, évolue logiquement sous une épée de Damoclès récurrente liée aux inondations. Comme le rappelle Le Monde, Nouakchott est construite autour d’un puits creusé en plein désert. Au début des années 1970, à cause des premières grandes sécheresses, cette dernière a...
L'État nigérian d’Akwa Ibom (Sud-Est) bénéficiera, si tout se passe bien, d'une raffinerie flambant neuve et pleinement fonctionnelle dès 2024. Cette dernière est le fruit d'un accord signé mardi 1er septembre entre la société française, Axens, et le conglomérat local, BUA. Comme le souligne RFI, "le Nigeria fait face à...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter