Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Guinée-Bissau : la Chine à la rescousse pour soutenir le processus électoral des législatives
Guinée-Bissau Chine Législatives

Omniprésente en Afrique – que ce soit militairement (Djibouti) ou économiquement – la Chine ne manque pas non plus de jouer un rôle dans la sphère politique. C’est le cas en Guinée-Bissau où Pékin enverra des émissaires afin de soutenir l’organisation des élections législatives prévues le 18 novembre prochain.

Quoi qu’il en soit, « cette béquille » logistique ne sera pas de trop dans un pays gangrené par une grave crise politique inquiétant au plus au point la Cedeao.

Et pour cause – depuis 2015 et le limogeage par le chef de l’Etat de l’ex-Premier ministre, Domingos Simoes Pereira (issu des élections de 2014) – aucun gouvernement formé à l’initiative de José Mario Vaz, lui-même, n’a jamais pu obtenir le quitus de quatre des cinq partis présents à l’Assemblée nationale. Le PAIGC (dont fait partie Vaz) ayant systématiquement rejeté tous les Premiers ministres nommés par le président sans son accord, comme l’exige la Constitution.

La Cedeao « aux aguets » 

Fin 2017, la Cedeao avait donc fixé une dead line au 31 janvier 2018 pour que le leader bissau-guinéen nomme un Premier ministre. Ironie du sort, l’intéressé a attendu le dernier jour pour s’exécuter.

Le dernier gouvernement « en date » se chargera en conséquence de mener à bien l’organisation du scrutin législatif qui approche à grands pas. Mais il bénéficiera néanmoins de l’appui salvateur de Pékin; déterminé à soutenir le processus et à fournir les moyens nécessaires pour conserver la date initiale fixée au 18 novembre.

Source : French People China

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mercredi 29 juin 2022, une mine située dans le centre du Nigeria a été la cible d’une attaque meurtrière perpétrée par des "bandits". Quatre employés chinois ont été enlevés. Jeudi 30 juin, les autorités locales du centre du Nigeria, ont annoncé dans un communiqué, le décès de plusieurs employés et...
Mercredi 29 juin 2022, le Conseil de sécurité de l’ONU a décidé de prolonger d’un an sa mission de paix Minusma au Mali alors que les forces militaires françaises se sont retirées. L’ONU s’est résolue mercredi à prolonger sa mission Minusma sur le sol malien jusqu’au 30 juin 2023. La...
Au Ghana, alors que les prix ne cessent d’augmenter, des manifestants réclament au président Nana Akufo-Addo d’agir. Mardi 28 juin 2022, la police ghanéenne a arrêté 29 personnes lors d’une manifestation contre la vie chère. Des centaines de manifestants s’étaient réunis depuis le matin dans les rues d’Accra pour demander...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...