Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Les médias confessionnels créent une association professionnelle
Côte d'Ivoire médias confessionnels

L’union fait la force. Les médias confessionnels ivoiriens chrétiens et musulmans ont décidé de fonder leur propre giron le 12 juillet dernier. Et cela, afin de peser davantage dans un monde social de plus plus impitoyable.

“Jeudi 12 juillet, à la Maison de la presse à Abidjan, les responsables des radios confessionnelles ivoiriennes ont créé, lors d’une assemblée générale constitutive, l’Union des médias confessionnels de Côte d’Ivoire (Umcci) (…) L’idée de cette association (datant de 2008) a pour but de réunir dans une seule organisation tous les médias confessionnels, jusque-là membres d’organisations professionnelles (dont ils ne partageaient pas) les mêmes objectifs. De ce fait, l’Umcci représentera désormais les médias confessionnels auprès des autorités étatiques.”

Pour autant, comme l’indique La Croix, les radios (24 membres au total) ne sont pas les seules structures concernées par cette décision. L’association entend en effet intégrer à terme journaux, télévisions ou tout autre média locaux partageant la même ligne éditoriale.

L’imam Cissé Djiguiba, qui dirige radio nationale musulmane “Al Bayane”, sera quant à lui chargé de mener à bien cette mission durant les trois prochaines années. Non sans ambition.

Qu’elle soit humaine : “L’objectif de notre union est de briser les barrières de la méfiance et d’établir un cadre de coopération et d’échanges entre professionnels de la communication. Nous voulons être le porte-voix des leaders qui militent pour la promotion de la paix, la justice, la cohésion sociale et la réconciliation entre les peuples vivants en Côte d’Ivoire”, a-t-il revendiqué auprès de la presse nationale.

Ou pédagogique : “Le travail en synergie que nous souhaitons recommande une mutualisation des efforts”, précise-t-il. “Nous voulons donner une contribution au développement socio-culturel du pays à partir de nos valeurs communes.”

Source : La Croix 

AUTEUR: Paul Lauga
Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Banque centrale hausse le ton en Mauritanie et ambitionne de faire respecter la loi en vigueur sur les transferts d’argent, loi qui existe depuis 12 ans. Les prestataires de transfert d'argent en Mauritanie ont quinze jours pour régulariser leur situation vis-à-vis de la Banque centrale de Mauritanie, sous peine...
La Délégation de l'entreprenariat rapide est en marche. Cette délégation consiste en un mécanisme de financement de l'auto-emploi pour les femmes et les jeunes, Le 6 août, le président sénégalais Macky Sall a remis aux 15 000 bénéficiaires des premiers financements pour un montant global de 10 milliards de Fcfa....
Les 4,5 milliards de levée de fonds prévue par la Banque mondiale, sont destinés à l’investissement dans le développement des infrastructures routières, ferroviaires, dans l'aéroportuaire et le secteur de l'électricité.  La Banque mondiale a annoncé ses prévisions et envisage de lever 4,5 milliards de dollars pour le Nigeria dans les...
TRIBUNES LIBRES
Début juin, Corsair a invité une délégation de journalistes sénégalais...

S’inscrire à la Newsletter