Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : le gouvernement officialise la carte professionnelle pour les commerçants
Côte d'Ivoire Carte professionnelle

Afin de lutter contre le commerce informel, le gouvernement d’Alassane Ouattara a intégré dans son plan d’actions prioritaires 2017-2020 la mise en place d’une carte professionnelle pour les commerçants. Et cela, afin de lutter contre l’économie informelle.

Cette mesure a été officialisée samedi 30 juin par Soumahoro Farikou, le président du conseil d’administration de la Fédération nationale des acteurs du commerce de Côte d’Ivoire (FENACCI).

Le but : réduire les activités non déclarées des commerçants et entrepreneurs grâce à un système de contrôle efficient. Ces derniers seront ainsi classés par filières et catégories, les espaces commerciaux seront de leur côté cartographiés. Enfin, ce dispositif leur assurera également un meilleur accès au financement ou encore au visa.

Une carte professionnelle valable deux ans

Logistiquement parlant, c’est le groupement Universal Technology-Office Nationale d’Identification qui a été sélectionné comme opérateur technique pour l’opération d’identification et de délivrance du précieux sésame d’une durée de validité de deux ans. Ce marché était d’ailleurs soumis à un appel d’offres international.

Pour information, le coût des cartes varie entre 10500 et 75 000 FCFA en fonction du chiffre d’affaires prévisionnel.

Crédit photo : Wikipedia

Source : Koaci

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Côte d’Ivoire et le Ghana se sont entendus pour assurer un revenu minimum à leurs producteurs de cacao. Une politique volontariste de la part du premier producteur mondial qui s’exprime également à travers un nouveau plan de lutte contre le travail des enfants. Deux évènements qui prouvent que, s’il...
1600 tonnes, ce chiffre représente la surface hallucinante de déchets que comporte la capitale malienne. Mais aussi l'incapacité des pouvoirs publics à assurer la propreté et l'assainissement urbains. La situation est d'autant plus critique, que la période des pluies renforce les mauvaises odeurs et empêche l'eau de circuler normalement. Ce...
Le Ghana a signé avec la Banque mondiale un contrat d'achat de réductions d'émissions de gaz. Le contrat doit permettre au pays de bénéficier d'un financement pouvant aller jusqu'à 50 millions de dollars.  L'accord, signé entre le Ghana et le Fonds de partenariat sur le carbone forestier, une entité administrée...
TRIBUNES LIBRES
La Cour pénale internationale vient d’acquitter l’ancien président ivoirien, Laurent...

S’inscrire à la Newsletter