Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : le gouvernement officialise la carte professionnelle pour les commerçants
Côte d'Ivoire Carte professionnelle

Afin de lutter contre le commerce informel, le gouvernement d’Alassane Ouattara a intégré dans son plan d’actions prioritaires 2017-2020 la mise en place d’une carte professionnelle pour les commerçants. Et cela, afin de lutter contre l’économie informelle.

Cette mesure a été officialisée samedi 30 juin par Soumahoro Farikou, le président du conseil d’administration de la Fédération nationale des acteurs du commerce de Côte d’Ivoire (FENACCI).

Le but : réduire les activités non déclarées des commerçants et entrepreneurs grâce à un système de contrôle efficient. Ces derniers seront ainsi classés par filières et catégories, les espaces commerciaux seront de leur côté cartographiés. Enfin, ce dispositif leur assurera également un meilleur accès au financement ou encore au visa.

Une carte professionnelle valable deux ans

Logistiquement parlant, c’est le groupement Universal Technology-Office Nationale d’Identification qui a été sélectionné comme opérateur technique pour l’opération d’identification et de délivrance du précieux sésame d’une durée de validité de deux ans. Ce marché était d’ailleurs soumis à un appel d’offres international.

Pour information, le coût des cartes varie entre 10500 et 75 000 FCFA en fonction du chiffre d’affaires prévisionnel.

Crédit photo : Wikipedia

Source : Koaci

AUTEUR: Paul Lauga
Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Sierra Leone est désormais dans le collimateur de la FIFA. L'instance internationale accuse en effet le gouvernement d'ingérence politique dans les affaires de la fédération nationale de football (SLFA). La commission sierra-léonaise anti-corruption (ACC) tente en effet d'avoir "le scalp" de plusieurs dirigeants de la SLFA suspectés d'avoir interféré...
Le gouvernement ivoirien souhaite que le secteur privé ne joue plus de rôle de représentation au sein de l'organe de direction du Conseil café-cacao (CCC), le jugeant trop divisé sur la question d'une harmonisation du système de vente du cacao entre Abidjan et Accra. Selon Jeune Afrique, "les autorités (invitent) en...
Alors que la consommation électrique annuelle de l'archipel pourrait doubler entre 2015 et 2020 (de 360 GWh à 670 GWh), les autorités cap-verdiennes visent 100% d'énergies renouvelables d'ici 7 ans. Et cela, afin de diminuer la facture énergétique. "Actuellement, avec une consommation d'électricité de 727 kWh par personne et par an, le Cap-Vert...
TRIBUNES LIBRES
Début juin, Corsair a invité une délégation de journalistes sénégalais...

S’inscrire à la Newsletter