Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Burkina Faso : les étudiants se mobilisent pour nettoyer les barrages de Ouagadougou
Burkina Ouagadougou barrage

Écœurées par l’état nauséabond dans lequel se trouvent les barrages de la capitale burkinabè, une association d’étudiante et la municipalité ont décidé de procéder à une grande opération de nettoyage. 

Et pour cause, l’arrivée de la saison des pluies pourrait engendrer une véritable inondation de détritus à Ouagadougou, et de facto sensiblement compliquer la situation sanitaire de la ville.

Interviewés par RFI, ces militants en herbe expliquent ainsi à quel point cette démarche intitulée “j’ai à coeur ma planète” demeure vitale pour les habitants, mais aussi la faune et la flore :

“C’est un décor déjà macabre quand on passe. Ce n’est pas joli à voir et ça sent. Ça dégage aussi des odeurs. Quand nous nous sommes rendus sur les lieux pour prendre des photos, nous avons même vu des poissons mourants. Donc il fallait vraiment agir. Si on n’agit pas rapidement, ces ordures se retrouvent dans le parc. Et c’est difficile pour l’écosystème aquatique du parc, d’avoir une pérennité”, fustige sans sourciller Joseph Ouaro, l’un des meneurs auprès de la fronde estudiantine.

Sensibiliser la population

De son côté, Armand Beoundé, le maire de la commune, a également décidé de mettre la main à la patte lors du lancement des opérations. Tout en invitant parallèlement la population à se responsabiliser :

« Ces jeunes nous ont indiqués la voie. Que chacun nettoie devant sa porte. Si j’ai un caniveau qui passe devant ma porte, je dois m’arranger pour que ce caniveau soit propre. Et après, la commune s’organisera pour ramasser les tas d’immondices et les produits de curage de ces caniveaux. C’est un appel à tous les citoyens de s’impliquer tous les jours à l’amélioration de notre cadre de vie », a-t-il insisté.

Pour rappel, trois barrages recueillant les eaux de pluie sont concernés par cette mouvance écologique.

Crédit photo : Wikimédia

Source : RFI

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Dans un message vidéo diffusé sur Internet, samedi 19 septembre 2020, le président du congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (COJEP), Charles Blé Goudé, s’est exprimé sur la situation politique en Côte d’ivoire.  L’ex-Codétenu de Laurent Gbagbo à la cour pénale internationale, qui demande au président...
L'Archevêché de Conakry est monté au créneau pour dénoncer une expropriation des biens de l'Eglise par les habitants du village de Kendoumayah situé au sein de la préfecture de Coyah. Selon La Croix, les villageois ont barricadé, dimanche 20 septembre, l’entrée et la sortie de Kendoumayah pour procéder au lotissement d’un...
Le prix minimum garanti aux producteurs ghanéens de cacao devrait vraisemblablement augmenter de 21% sur la période 2020/2021.  Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, "le prix de la tonne de cacao (devrait) atteindre 10 000 cédis (1 726 $), soit 21 % de plus que le tarif en vigueur durant la précédente...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter