Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : la CEI enregistre plus de 400 000 nouveaux électeurs
Côte d'Ivoire vote électeurs

La Commission électorale indépendante ivoirienne (CEI) a ouvert mi-juin de nombreux bureaux d’inscription sur le territoire afin de sensibiliser la population aux enjeux d’aller voter.

Et les résultats sont là puisque l’opération étalée sur sept jours a permis de convaincre plus de 400 000 personnes de s’inscrire sur les listes électorales. Et cela, alors que les scrutins municipaux et régionaux se profilent dès la fin de l’été.

Ainsi, le pays dénombre désormais 428 233 nouveaux inscrits, soit un total de 6 746 544 Ivoiriens en droit de voter, indique RFI.

Cette vaste campagne “de recrutement” permet donc à la Côte d’Ivoire de réduire petit à petit le nombre d’habitants en âge de faire leur devoir civique et qui si refusent toujours, par choix ou par manque d’informations.

Pour autant, l’appel au boycott de l’opération lancé le 25 mai par les partis d’opposition, plateforme EDS de Georges Armand Oueginin et FPI d’Aboudramane Sangaré, ont sans doute œuvré à réduire le champ d’action de la CEI. Ces derniers contestent en effet la légitimité et la composition de la commission. Un point que réfute totalement le gouvernement d’Alassane Ouattara.

Crédit photo : Wikimedia 

Source : RFI

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’opposition a animé une conférence de presse, hier lundi 26 octobre, à quelques jours de la tenue du scrutin présidentiel prévu le 31 octobre. Nous vous proposons ci-dessous les propos liminaires de Pascal Affi N’guessan, le porte-parole de la plateforme des partis politiques de l’opposition. Chers amis de la presse, Mesdames et...
Le gouvernement qualifie les récents épisodes de violence d ’ « incidents d'une extrême gravité ». Le pays s’enfonce dans une crise préélectorale. Les affrontements se sont déroulés à Dabou,à 50km d’Abidjan. On déplore 16 morts et 67 blessés, selon un nouveau bilan du gouvernement. Le département de Dabou a été...
Depuis quinze jours, la situation au Nigeria ne cesse d’empirer. Les violences concernent outre Lagos la capitale, plusieurs autres États.  Le Nigeria est le théâtre de violences, exactions, pillages alors que le mouvement de contestation populaire initial se transforme en une lutte contre le pouvoir. L’engrenage poursuit son œuvre dans...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...