Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Ghana : le gouvernement assigné au pays jusqu’à nouvel ordre
Nana Akufo-Addo Ghana

Le président ghanéen, Nana Akufo-Addo, a décidé de remettre de l’ordre au sein de son gouvernement en interdisant temporairement à ses membres ainsi que les hauts responsables publics de voyager à l’étranger (hormis le ministre des Affaires étrangères).

Cette injonction du chef d’Etat intervient après le limogeage de quatre hauts fonctionnaires pour corruption le 6 juin dernier. Concrètement, il s’agit des patrons du Korlebu teaching hospital, de l’Autorité portuaire du Ghana, de l’Autorité ghanéenne de promotion des exportations, et de la Compagnie de Stockage et du transport de pétrole en vrac.

Selon La Tribune, ces derniers ne sont ni les premiers ni les derniers à avoir subi les foudres de la lutte anti-corruption étatique. Une semaine auparavant, le journaliste d’investigation, Aremeyaw Anas – qui a réalisé un documentaire sur le sujet – avait en effet été accusé de corruption et d’évasion fiscale.

Une relation de cause à effet ?

Ainsi,  l’assignation au pays des membres du gouvernement ghanéen semble donc réellement coercitive afin de limiter les dépenses somptuaires sur le compte du budget national.

L’ex-présidente libérienne, Ellen Johnson Sirleaf, en avait d’ailleurs fait de même en février 2017 en annonçant des mesures drastiques concernant l’agenda de ses ministres. Ces derniers ne pouvaient en effet pas quitter le territoire durant deux mois. L’objectif de la mesure : renflouer les caisses de l’Etat fragilisées par la dépréciation de la monnaie nationale.

Sources : La Tribune et Africa News

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le gouvernement ivoirien a relancé le projet d’adressage de la ville d’Abidjan. Mardi 24 janvier 2023, une convention cadre de partages de données a été a été signée au ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, pour le démarrage des activités nécessaires à la réalisation de ce projet....
Un homme accusé du meurtre de trois casques bleus guinéens, commis en 2019 dans le sud-ouest de Bamako, a été reconnu coupable et condamné à la peine de mort par le tribunal. Mercredi 25 janvier 2023, la Minusma (Mission de l'Organisation des Nations unies au Mali) a annoncé la condamnation...
Vingt-sept personnes ont été tuées par une "bombe" dans le centre du Nigeria, selon la police. Une information contredite par une association d'éleveurs de bétail qui parle, elle, d'une frappe aérienne de l'armée. Une "enquête approfondie" a été réclamée. Que s'est-il réellement passé mercredi 25 janvier 2023 dans le village...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

Notice: Undefined index: stream in /var/www/virtual/tribuneouest.com/htdocs/wp-content/plugins/like-box/includes/widget.php on line 32