Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
L’aéroport d’Orly séduit l’Afrique de l’Ouest
Orly

La compagnie aérienne Corsair vient de publier les résultats de son étude Kantar consacrée au second aéroport de France : Orly. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils sont sans appel, notamment en ce qui concerne l’Afrique de l’Ouest.

« Pour les voyageurs en provenance ou à destination de l’Afrique de l’Ouest, Orly signe une expérience positive ». Voilà qui résume parfaitement les résultats de l’étude de la compagnie aérienne. « Fluidité », « praticité », « facile à utiliser », « propre »… Les répondants ne tarissent pas d’éloges sur l’aéroport français.

Une expérience tellement positive que « 9 voyageurs sur 10 vers/depuis l’Afrique de l’Ouest recommanderaient Orly pour cette destination ». Une statistique à ne pas prendre à la légère quand on sait que pour bon nombre de voyageurs, l’aéroport est un facteur important dans le choix d’un vol, juste derrière la compagnie et l’heure de départ ou d’arrivée.

Orly en plein renouveau

Cet aéroport à « taille humaine » dans lequel on se sent « bien accueillis » séduit les voyageurs ouest-africains, notamment grâce à « une offre variée de destinations pour l’Afrique de l’Ouest ». Résultat : un tiers des répondants utilisent Orly plus souvent qu’avant. Seul bémol : si Orly est attractif, l’aéroport n’est pas encore considéré comme « prestigieux ». Nul doute que les futurs travaux que va connaître l’aéroport devraient arranger ça.

Le deuxième aéroport de France a en effet lancé un vaste programme d’investissements destiné à améliorer encore un peu plus la qualité de service qu’il propose aux voyageurs qui arpentent ses terminaux : high-tech, Wifi, équipements automatiques d’enregistrements, de contrôle et d’embarquement… L’aéroport souhaite plus que jamais entrer dans une nouvelle dimension. Un choix qui devrait être des plus profitables, tant pour l’aéroport que pour les voyageurs.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bien que seuls 16% des Gambiens utilisent actuellement les réseaux sociaux, l'avenir politique du pays pourrait bien se jouer en ligne. Et pour cause, les heureux élus font partie de la sphère locale la plus influente. A ce titre, l'application WhatsApp qui appartient au géant américain, Facebook, illustre parfaitement ce...
L’opposition a animé une conférence de presse, hier lundi 26 octobre, à quelques jours de la tenue du scrutin présidentiel prévu le 31 octobre. Nous vous proposons ci-dessous les propos liminaires de Pascal Affi N’guessan, le porte-parole de la plateforme des partis politiques de l’opposition. Chers amis de la presse, Mesdames et...
Le gouvernement qualifie les récents épisodes de violence d ’ « incidents d'une extrême gravité ». Le pays s’enfonce dans une crise préélectorale. Les affrontements se sont déroulés à Dabou,à 50km d’Abidjan. On déplore 16 morts et 67 blessés, selon un nouveau bilan du gouvernement. Le département de Dabou a été...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...