Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : Miss Handicap, une distinction pour changer les mœurs
Miss Handicap Côte d'Ivoire

Loukou Getheme, étudiante âgée de 25 ans, a été élue récemment « Miss Handicap Côte d’Ivoire ». Une première dans ce pays où le sujet reste encore relativement tabou.

Il est important de le souligner, mais la Côte d’Ivoire n’est que le 3ème Etat africain après l’Afrique du Sud et le Cameroun à avoir adopté cette distinction destinée à changer les mœurs vis-à-vis de la problématique handicap.

Pour cette grande première, c’est donc Loukou Getheme qui occupe le haut de l’affiche. Si cette dernière présente une malformation à la jambe, cet état de fait n’entache en aucun cas sa beauté.

« J’espère que toutes les filles en situation de handicap comme moi qui sont dans leur coin et qui n’osent pas s’afficher auront, (grâce) à ce concours, enfin le courage et la force de se présenter », estime ainsi l’intéressée entourée d’une malvoyante. « Le handicap c’est dans la tête, il faut braver les barrières et tout ira bien. »

Des infrastructures mal adaptées 

Pour rappel, 450 000 handicapés sont actuellement recensés dans le pays. Mais ce chiffre s’avère inexacte puisque nombre d’entre-eux ne sont pas déclarés par leurs parents à la naissance. Une situation que regrette amèrement Victoire Yao, une étudiante en Géographie, auprès du site Aletaia :

« C’est vraiment difficile en Afrique. Par exemple dans nos universités, les infrastructures ne sont pas construites en fonction de nous. C’est compliqué, même dans nos familles », soupire-t-elle. « Certains nous rejettent parce que nous sommes handicapées. Moi, j’ai eu la chance d’avoir de bons parents. »

Crédit photo : You Tube

Source : Aletaia 

AUTEUR: Paul Lauga
Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Banque centrale hausse le ton en Mauritanie et ambitionne de faire respecter la loi en vigueur sur les transferts d’argent, loi qui existe depuis 12 ans. Les prestataires de transfert d'argent en Mauritanie ont quinze jours pour régulariser leur situation vis-à-vis de la Banque centrale de Mauritanie, sous peine...
La Délégation de l'entreprenariat rapide est en marche. Cette délégation consiste en un mécanisme de financement de l'auto-emploi pour les femmes et les jeunes, Le 6 août, le président sénégalais Macky Sall a remis aux 15 000 bénéficiaires des premiers financements pour un montant global de 10 milliards de Fcfa....
Les 4,5 milliards de levée de fonds prévue par la Banque mondiale, sont destinés à l’investissement dans le développement des infrastructures routières, ferroviaires, dans l'aéroportuaire et le secteur de l'électricité.  La Banque mondiale a annoncé ses prévisions et envisage de lever 4,5 milliards de dollars pour le Nigeria dans les...
TRIBUNES LIBRES
Début juin, Corsair a invité une délégation de journalistes sénégalais...

S’inscrire à la Newsletter