Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Sénégal : le gouvernement prévoit d’éliminer l’insécurité alimentaire d’ici 2030
Sénégal lutte contre la malnutrition

En partenariat avec le programme alimentaire mondial (Pam) et le programme des Nations unies pour le développement (Pnud), Dakar a pour ambition d’éradiquer la faim sur le territoire sénégalais dans les douze prochaines années.

Et cela, en décuplant la production agricole en axant notamment les efforts sur la filière durable.

Mais ce n’est pas tout, car l’industrie agroalimentaire va elle aussi être refaçonnée dans le même temps afin de contrer l’insécurité alimentaire qui menace dangereusement des départements tels que Matam, Kanel, Ranerou et Podor.

En conséquence, les secteurs de l’agriculture, de la pêche et de l’élevage feront l’objet d’une attention toute particulière.

Un chantier sur cinq ans

Cette stratégie implique ainsi un système de protection sociale moderne couplé à un programme de résilience destinés à accompagner quotidiennement les enfants ainsi que les personnes les plus vulnérables.

Pour information, ce programme débutera au mois de janvier prochain et durera cinq ans.

Crédit photo : Pam

Source : Sene News

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Banque centrale hausse le ton en Mauritanie et ambitionne de faire respecter la loi en vigueur sur les transferts d’argent, loi qui existe depuis 12 ans. Les prestataires de transfert d'argent en Mauritanie ont quinze jours pour régulariser leur situation vis-à-vis de la Banque centrale de Mauritanie, sous peine...
La Délégation de l'entreprenariat rapide est en marche. Cette délégation consiste en un mécanisme de financement de l'auto-emploi pour les femmes et les jeunes, Le 6 août, le président sénégalais Macky Sall a remis aux 15 000 bénéficiaires des premiers financements pour un montant global de 10 milliards de Fcfa....
Les 4,5 milliards de levée de fonds prévue par la Banque mondiale, sont destinés à l’investissement dans le développement des infrastructures routières, ferroviaires, dans l'aéroportuaire et le secteur de l'électricité.  La Banque mondiale a annoncé ses prévisions et envisage de lever 4,5 milliards de dollars pour le Nigeria dans les...
TRIBUNES LIBRES
Début juin, Corsair a invité une délégation de journalistes sénégalais...

S’inscrire à la Newsletter