Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Sierra Leone : la mine de diamants de Koidu repart de l’avant
Sierra Leone mine de Koidu diamants

Le groupe BSGR propriétaire de la célèbre mine de diamants de Koidu au Sierra Leone a officialisé très récemment la reprise des opérations d’exploitation. La structure avait été sujette ces derniers mois à de nombreuses contrariétés, à l’image de problèmes financiers ou encore du virus Ebola à l’effet particulièrement dévastateur.

Comme le révèle l’Agence Ecofin, BSGR a multiplié les investissements en 2017 afin de permettre à la mine de retrouver un élan salvateur et de prolonger sa durée de vie. 50 millions de dollars ont effet été nécessaires pour lui permettre “de passer d’une opération à ciel ouvert à une opération souterraine”. De ce fait, celle-ci est désormais capable “de produire 400 000 carats par an, extensibles à 650 000”.

Pour Dag Cramer – qui conseille le groupe ainsi que son actionnaire principal, le milliardaire Beny Steinmetz – cette opération restait quoi qu’il en soit vitale pour assurer la pérennité de la mine : “Nous avons injecté des ressources supplémentaires. C’était dur, c’est pourquoi nous avons pris du retard avec les créanciers. C’est le type d’exploitation minière où vous devez adopter une vision à long terme”, a-t-il assuré.

Pour rappel, la mine de Koidu produit des gemmes d’une valeur moyenne de 300 dollars par carat, et se situe dans l’Etat de Kono connu pour avoir abrité le quatrième plus gros diamant découvert à ce jour  (1972), pesant 968,8 carats.

Crédit photo : Pixabay

Source : Agence Ecofin

Article connexe : 

Sierra Leone : l’homme qui a découvert le diamant de la paix ne touchera que 40% de sa vente

Un texte sera présenté sous peu au Parlement afin d’abolir la peine de mort. La peine capitale était à ce jour, maintenue dans l’arsenal juridique malgré un moratoire de fait sur les exécutions, a déclaré Umaru Napoleon Koroma le vice-ministre de la justice. En Sierra Leone, la Constitution de 1991...
Alors que le continent Africain se comporte mieux que l’Europe, l’Asie, et l’Amérique avec moins de 5 millions de cas déclarés, les campagnes de vaccination sont délaissées par les populations qui montre un certain scepticisme. L’Afrique s’apprête à rendre ses doses de vaccins alors même que la pénurie en la matière...
Alassane Ouattara a fait savoir au FMI le 10 mai, qu’une plus grande représentativité des pays africains au sein de l’institution est souhaitable. Lundi 10 mai, le chef de l’État ivoirien a appelé de ses vœux que les pays africains soient mieux représentés au FMI, rappelant que « quarante-six pays d’Afrique...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...