Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Mali/CI/ Burkina Faso : vers une zone économique spéciale transfrontalière
Zone économique spéciale SKBO

Les Premiers ministres malien, ivoirien, et burkinabé ont officialisé lundi 14 mai à Bamako la création d’une zone économique spéciale regroupant les régions de Sikasso (Mali), Korhogo (Côte d’Ivoire) et Bobo-Dioulasso (Burkina Faso).

Concrètement, le but de la zone SKBO est “d’encourager la création et le renforcement de projets industriels publics et privés à caractère multinational et intégrateur”, souligne le gouvernement malien dans un communiqué.

Cette dernière permettra parallèlement “de promouvoir les petites et moyennes entreprises (PME) ainsi que les petites et moyennes industries (PMI), afin de soutenir une croissance économique durable et inclusive. Mais aussi la création d’emplois décents dans ces trois pays voisins de la sous-région ouest-africaine”.

Sans surprise, l’heure était également à la satisfaction du côté de Ouagadougou,. Le Premier ministre burkinabé, Paul Kaba Thiéba, ne manquant pas de confirmer “qu’il était urgent de transformer ces espaces frontaliers pour en faire des moteurs de croissance”.

Un sentiment largement partagé par le président ivoirien, Alassane Ouattara, et son chef de gouvernement, Amadou Gon Coulibaly. Ainsi, si le premier cité a mis en avant “les avantages économiques et sociaux indéniables et les importantes opportunités de création de richesses et d’emplois découlant (du projet)”, le second a milité de son côté pour “qu’une politique de coopération efficiente (entre les trois Etats) voit le jour le plus rapidement possible afin de développer cette zone riche en potentialités agricoles et minières”.

Crédit photo : Commodafrica

Source : Afrique sur 7

Article connexe : 

La Chine vient soutenir le secteur du cacao au Ghana

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pour faire face à une demande croissante en électricité du pays et palier les coupures régulières liées aux insuffisances des réseaux électriques existants, la Côte d’Ivoire initie un projet de développement et de réhabilitation du réseau électrique de Côte d’Ivoire (PRODERCI) d’un coût de 822 millions de dollars. Le projet...
Les startup africaines lèvent 168 millions d'euros au premier trimestre 2018, signe de bonne santé de l’écosystème de l’innovation. Les fondations et les bailleurs de fonds sont les principaux contributeurs aux levées de fonds des jeunes pousses. Le monde des startups a le vent en poupe. Ainsi selon l'organisation WeeTracker...
Le ministère de la culture, des arts et du tourisme du Burkina annonce la deuxième édition de l'«appel à projets culturels et touristiques». Le fonds global dotera des projets des acteurs culturels et touristiques burkinabés La seconde édition de l'«appel à projets culturels et touristiques» est lancée sous la houlette...
TRIBUNES LIBRES
Début juin, Corsair a invité une délégation de journalistes sénégalais...

S’inscrire à la Newsletter