Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Cap-Vert : le Maroc participe à la réhabilitation des cimetières juifs
Cimetière juif Cap-Vert

La communauté juive marocaine vivant aux Etats-Unis a récemment tenu à rendre hommage au roi Mohamed VI pour sa contribution à la restauration des cimetières juifs de l’Archipel. Et cela pour une bonne raison, puisque de nombreux juifs marocains ont migré vers le Cap-Vert au 19 ème siècle sous la pression des autorités portugaises.

Par le passé, les colons lusitaniens ont en effet dirigé le Maroc durant une longue période. Plus précisément, entre le 15 ème et le 19 ème siècle.

Egalement fortement implanté sur les îles de Sao Tomé-et-Principe et du Cap-Vert, le Portugal a poussé par la suite de nombreux juifs marocains à rejoindre ces terres afin de les peupler dans en premier temps, et d’en faire des centres névralgiques naval, économique et militaire dans un second temps.

Le Cap-vert et le Maroc liés par l’Histoire

Ainsi, ces hommes et femmes issus du royaume chérifien ont fini par faire leur vie sur le territoire cap-verdien avant d’y mourir. Logiquement, leurs descendants, éparpillés dans le monde entier, ont souhaité que leur mémoire soit préservée et que leur héritage perdure.

Le roi Mohammed VI a donc décidé de participer à cette quête honorifique en contribuant financièrement à la réhabilitation des cimetières où ces gens reposent. Un geste décisif selon Carol Castiel, présidente de Cape Verde Jewish Heritage Project, une ONG à l’origine du projet.

“Sans cette contribution en 2011, (tout cela) n’aurait jamais pu voir le jour”, a-t-elle ainsi confirmé auprès de France TV Info.

Crédit photo : Géopolis

Halima Cissé est l’heureuse maman de cinq filles et quatre garçons. Les enfants se portent tous bien. Alors qu’Halima Cissé pensait être enceinte de sept enfants, l’accouchement a révélé la présence de non pas sept bébés mais neuf.  La jeune femme a accouché au Maroc, où elle était accueillie pour...
A l’ouest du Niger, dans la région de Tahoua, une attaque armée contre la garde nationale a fait 16 morts, 6 blessés et un disparu. La région de Tillia où s’est déroulée une nouvelle attaque terroriste le 1er mai est soumise aux attaques djihadistes depuis 2012. La région de Tahoua,...
L’emblème de la Côte d’Ivoire est en train de disparaître.  Les éléphants sont en train de disparaître de l’écosystème ivoirien. Le nombre des spécimens recensés, a baissé de cinquante pour cent, en trente ans. En cause, les effets conjugués de la déforestation et du braconnage. Et d’aboutir à un constat...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...