Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Cap-Vert : le Maroc participe à la réhabilitation des cimetières juifs
Cimetière juif Cap-Vert

La communauté juive marocaine vivant aux Etats-Unis a récemment tenu à rendre hommage au roi Mohamed VI pour sa contribution à la restauration des cimetières juifs de l’Archipel. Et cela pour une bonne raison, puisque de nombreux juifs marocains ont migré vers le Cap-Vert au 19 ème siècle sous la pression des autorités portugaises.

Par le passé, les colons lusitaniens ont en effet dirigé le Maroc durant une longue période. Plus précisément, entre le 15 ème et le 19 ème siècle.

Egalement fortement implanté sur les îles de Sao Tomé-et-Principe et du Cap-Vert, le Portugal a poussé par la suite de nombreux juifs marocains à rejoindre ces terres afin de les peupler dans en premier temps, et d’en faire des centres névralgiques naval, économique et militaire dans un second temps.

Le Cap-vert et le Maroc liés par l’Histoire

Ainsi, ces hommes et femmes issus du royaume chérifien ont fini par faire leur vie sur le territoire cap-verdien avant d’y mourir. Logiquement, leurs descendants, éparpillés dans le monde entier, ont souhaité que leur mémoire soit préservée et que leur héritage perdure.

Le roi Mohammed VI a donc décidé de participer à cette quête honorifique en contribuant financièrement à la réhabilitation des cimetières où ces gens reposent. Un geste décisif selon Carol Castiel, présidente de Cape Verde Jewish Heritage Project, une ONG à l’origine du projet.

“Sans cette contribution en 2011, (tout cela) n’aurait jamais pu voir le jour”, a-t-elle ainsi confirmé auprès de France TV Info.

Crédit photo : Géopolis

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Sierra Leone est désormais dans le collimateur de la FIFA. L'instance internationale accuse en effet le gouvernement d'ingérence politique dans les affaires de la fédération nationale de football (SLFA). La commission sierra-léonaise anti-corruption (ACC) tente en effet d'avoir "le scalp" de plusieurs dirigeants de la SLFA suspectés d'avoir interféré...
Le gouvernement ivoirien souhaite que le secteur privé ne joue plus de rôle de représentation au sein de l'organe de direction du Conseil café-cacao (CCC), le jugeant trop divisé sur la question d'une harmonisation du système de vente du cacao entre Abidjan et Accra. Selon Jeune Afrique, "les autorités (invitent) en...
Alors que la consommation électrique annuelle de l'archipel pourrait doubler entre 2015 et 2020 (de 360 GWh à 670 GWh), les autorités cap-verdiennes visent 100% d'énergies renouvelables d'ici 7 ans. Et cela, afin de diminuer la facture énergétique. "Actuellement, avec une consommation d'électricité de 727 kWh par personne et par an, le Cap-Vert...
TRIBUNES LIBRES
Début juin, Corsair a invité une délégation de journalistes sénégalais...

S’inscrire à la Newsletter