Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
La Côte d’Ivoire envoie 450 casques bleus en Centrafrique
Minusca Centrafrique Côte d'Ivoire

Abidjan a officialisé jeudi 26 avril l’envoi prochain de 450 soldats en Centrafrique qui viendront renforcer les forces onusiennes de la Minusca qui assurent stabilité et sécurité sur ce territoire instable.

L’information a été confirmée par le ministre ivoirien des Affaires étrangères, Marcel Amon-Tanoh, lors d’un point presse. L’intéressé n’a néanmoins pas précisé la date exacte du départ du contingent, tout comme sa zone d’action ou encore sa durée d’intervention.

Mardi, le président centrafricain, Archange Touadera, avait interpellé la communauté internationale quant à la situation intérieure du pays en proie aux velléités de nombreux groupes armés.

Une Côte d’Ivoire réactive

Le message a donc été bien reçu par le gouvernement d’Alassane Ouattara qui a décidé rapidement de dépêcher sur place 450 casques bleus supplémentaires afin d’augmenter le rayonnement de la Minusca.

Pour rappel, cette dernière compte actuellement près de 10 000 hommes et femmes. Toutefois, 900 nouveaux membres sont appelés à garnir ces troupes à court terme, a annoncé le Conseil de sécurité de l’ONU à l’automne dernier. La Côte d’Ivoire a en conséquence réalisé la moitié du chemin.

Crédit photo : Flickr

Source : Jeune Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Deux lois d’amnistie pour les militaires viennent d’être adoptées par le Conseil national de transition (CNT) malien. Selon une source gouvernementale et parlementaire, le Conseil national de transition (CNT) malien a adopté ce jeudi 16 septembre 2021, une nouvelle loi d’armistice pour les deux coups d’État qui ont eu lieu...
Ousmane Sonko, figure de l’opposition sénégalaise, se prépare pour les prochaines élections présidentielles de 2024. Coalition, réseaux sociaux, implantation locale de son parti… autant de manœuvres politiques qui présagent une course au pouvoir sans précédent. En 2019, Ousmane Sonko était arrivé troisième au scrutin présidentiel sénégalais. Mais cette fois, il...
En ligne de mire de la lutte contre la corruption, la police et la gendarmerie sont plus particulièrement visés en raison notamment de pots-de-vin prélevés aux vendeurs de produits vivriers.  Le 14 septembre Zoro Epiphane Ballo, le ministre de la promotion de la bonne gouvernance, du renforcement des capacités et de...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...