Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
La Côte d’Ivoire envoie 450 casques bleus en Centrafrique
Minusca Centrafrique Côte d'Ivoire

Abidjan a officialisé jeudi 26 avril l’envoi prochain de 450 soldats en Centrafrique qui viendront renforcer les forces onusiennes de la Minusca qui assurent stabilité et sécurité sur ce territoire instable.

L’information a été confirmée par le ministre ivoirien des Affaires étrangères, Marcel Amon-Tanoh, lors d’un point presse. L’intéressé n’a néanmoins pas précisé la date exacte du départ du contingent, tout comme sa zone d’action ou encore sa durée d’intervention.

Mardi, le président centrafricain, Archange Touadera, avait interpellé la communauté internationale quant à la situation intérieure du pays en proie aux velléités de nombreux groupes armés.

Une Côte d’Ivoire réactive

Le message a donc été bien reçu par le gouvernement d’Alassane Ouattara qui a décidé rapidement de dépêcher sur place 450 casques bleus supplémentaires afin d’augmenter le rayonnement de la Minusca.

Pour rappel, cette dernière compte actuellement près de 10 000 hommes et femmes. Toutefois, 900 nouveaux membres sont appelés à garnir ces troupes à court terme, a annoncé le Conseil de sécurité de l’ONU à l’automne dernier. La Côte d’Ivoire a en conséquence réalisé la moitié du chemin.

Crédit photo : Flickr

Source : Jeune Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le leader de l'Ira, mouvement politique qui lutte contre l'esclavagisme patenté en Mauritanie, est monté une nouvelle fois au créneau pour dénoncer une communication étatique à deux vitesses dans ce triste dossier. "Je suis d’accord avec le chef de l’Etat (Mohamed Ahmed El-Ghazouani) quand il dit que la Mauritanie n’institutionnalise...
La Mauritanie présente une singularité dans le monde arabe en attestant d'un taux de divorce oscillant entre 42 et 49 %, selon les estimations, bien que le gouvernement ne corrobore pas ces chiffres. Plus curieux encore, ce sont les femmes qui sont souvent à l'origine des ruptures.  D'après le site...
Une conférence de presse animée par l’association Les Victimes de Guillaume Soro (VGS) a eu lieu lundi 25 novembre 2019, à la Maison de la presse à Abidjan-Plateau. À cette occasion, le mouvement présidé par Kader Doumbia, ex-membre des Forces nouvelles (FN), a dénoncé les pratiques inorthodoxes de l’ex-secrétaire général des...
TRIBUNES LIBRES
Un an après le lancement officiel de l’Open Sky africain,...

S’inscrire à la Newsletter