Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Abidjan : le Koweit entre dans la danse pour la réhabilitation de la Baie de Cocody
Baie de Cocody Koweit Maroc Abidjan

Si le Maroc demeure l’interlocuteur principal du gouvernement ivoirien sur le dossier de la réhabilitation de la célèbre baie d’Abidjan, le Koweit a néanmoins trouvé un accord avec le président Ouattara pour réaliser plusieurs prestations sur le chantier. 

Un partenariat a en effet signé entre les deux parties hier à Koweit City lors de la visite officielle du chef d’Etat ivoirien dans ce petit pays du golfe Persique.

Selon le site Afrique sur 7, le géant pétrolier assurera en effet “la construction d’un viaduc au-dessus de la baie, l’aménagement des carrefours de l’Indénié et de Reboul, la réouverture de l’embouchure de Grand-Bassam ainsi que la réalisation de travaux de protection contre les inondations”.

Pas d’accroc entre Koweit et Rabat

Pour autant, une source proche du dossier a tenu à éteindre immédiatement tout début de polémique dans ce dossier puisque le Koweit n’interviendra aucunement dans le prérogatives accordées en juillet 2016 à Rabat par les décideurs ivoiriens.

Pour rappel, le Maroc, premier investisseur étranger en Côte d’Ivoire, s’est associé avec des bailleurs de fonds arabes afin de boucler le budget de cette gigantesque aventure architecturale, soit 282 milliards de Francs CFA. Le royaume chérifien chapeautera ainsi l’ensemble des tractations jusqu’en 2019, date à laquelle la livraison de la Baie bordant le quartier des affaires interviendra.

Crédit photo : Flickr

Source : Afrique sur 7 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le prix minimum garanti aux producteurs ghanéens de cacao devrait vraisemblablement augmenter de 21% sur la période 2020/2021.  Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, "le prix de la tonne de cacao (devrait) atteindre 10 000 cédis (1 726 $), soit 21 % de plus que le tarif en vigueur durant la précédente...
La capitale mauritanienne, qui ne dispose pas de réseau d'égouts, évolue logiquement sous une épée de Damoclès récurrente liée aux inondations. Comme le rappelle Le Monde, Nouakchott est construite autour d’un puits creusé en plein désert. Au début des années 1970, à cause des premières grandes sécheresses, cette dernière a...
L'État nigérian d’Akwa Ibom (Sud-Est) bénéficiera, si tout se passe bien, d'une raffinerie flambant neuve et pleinement fonctionnelle dès 2024. Cette dernière est le fruit d'un accord signé mardi 1er septembre entre la société française, Axens, et le conglomérat local, BUA. Comme le souligne RFI, "le Nigeria fait face à...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter