Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : la portabilité des numéros de portable, c’est pour bientôt
Portabilité numéro

Les premiers tests de la portabilité, qui permet à un usager de changer d’opérateur tout en conservant son numéro de téléphone portable, ont débuté lundi 16 avril sur le territoire ivoirien. Et cela, sous la direction de l’Autorité de régulation nationale des télécommunications (ARTCI). Le but : renforcer l’offre et la concurrence dans ce secteur. 

Pour rappel, l’ARTCI a confié ce chantier en juin 2017 au fournisseur d’accès internet, VIPNET, à l’issue d’un appel d’offres. Ainsi, une fois la portabilité mise en place de façon efficiente, le marché domestique de la téléphonie devrait donc trouver un nouvel essor.

Un secteur qui rappelons-le atteste d’un taux de pénétration de 127,7% avec 31,75 millions d’abonnements, selon les chiffres avancés par la structure fin 2017. Mais aussi d’une qualité de service encore perfectible puisque « l’ARTCI a infligé des sanctions pécuniaires de 5 milliards de francs CFA aux opérateurs (locaux) en septembre dernier », rappelle le site Financial Afrik.

Orange, toujours devant

Il est vrai que l’absence de portabilité avait tendance jusque-là à ralentir le jeu de la concurrence en Côte d’Ivoire puisque le fait de ne pas conserver son numéro de portable lors d’un changement d’opérateur entraîne de facto des problèmes « logistiques » indéniables.

Pour rappel, Orange mène actuellement la danse dans le pays avec 41% des abonnements à son actif, soit 13,12 millions d’abonnés. Viennent ensuite MTN (34%, soit 10,89 millions) et Moov (25%, soit 7,73 millions).

Crédit photo : Pixabay

Source : Financial Afrik

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A l’occasion d'un procès marqué par une délocalisation inédite sur le sol libérien, un ex-rebelle sierra-léonais de 52 ans, jugé pour des crimes de guerre lors de la guerre civile au Liberia a été acquitté.  Dans son jugement, le tribunal finlandais basé à Tampere a considéré que «la défense avait...
Une nouvelle attaque meurtrière au Burkina Faso, dans la localité de Madjoari a fait pour victimes les habitants qui tentaient de fuir.  Le Burkina Faso doit faire face en ce moment à la multiplication des attaques meurtrières de djihadistes s’en prenant aux populations civiles et militaires.  La dernière en date,...
Ce nouveau drame souligne une fois encore les graves carences du système sanitaire public du Sénégal.   Faisant suite à l’affaire Astou Sokhna, une femme enceinte qui est morte après avoir attendu en vain une césarienne ; cette nouvelle affaire vient confirmer les carences du système sanitaire sénégalais. Ce sont onze...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...