Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : la portabilité des numéros de portable, c’est pour bientôt
Portabilité numéro

Les premiers tests de la portabilité, qui permet à un usager de changer d’opérateur tout en conservant son numéro de téléphone portable, ont débuté lundi 16 avril sur le territoire ivoirien. Et cela, sous la direction de l’Autorité de régulation nationale des télécommunications (ARTCI). Le but : renforcer l’offre et la concurrence dans ce secteur. 

Pour rappel, l’ARTCI a confié ce chantier en juin 2017 au fournisseur d’accès internet, VIPNET, à l’issue d’un appel d’offres. Ainsi, une fois la portabilité mise en place de façon efficiente, le marché domestique de la téléphonie devrait donc trouver un nouvel essor.

Un secteur qui rappelons-le atteste d’un taux de pénétration de 127,7% avec 31,75 millions d’abonnements, selon les chiffres avancés par la structure fin 2017. Mais aussi d’une qualité de service encore perfectible puisque “l’ARTCI a infligé des sanctions pécuniaires de 5 milliards de francs CFA aux opérateurs (locaux) en septembre dernier”, rappelle le site Financial Afrik.

Orange, toujours devant

Il est vrai que l’absence de portabilité avait tendance jusque-là à ralentir le jeu de la concurrence en Côte d’Ivoire puisque le fait de ne pas conserver son numéro de portable lors d’un changement d’opérateur entraîne de facto des problèmes “logistiques” indéniables.

Pour rappel, Orange mène actuellement la danse dans le pays avec 41% des abonnements à son actif, soit 13,12 millions d’abonnés. Viennent ensuite MTN (34%, soit 10,89 millions) et Moov (25%, soit 7,73 millions).

Crédit photo : Pixabay

Source : Financial Afrik

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le prix minimum garanti aux producteurs ghanéens de cacao devrait vraisemblablement augmenter de 21% sur la période 2020/2021.  Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, "le prix de la tonne de cacao (devrait) atteindre 10 000 cédis (1 726 $), soit 21 % de plus que le tarif en vigueur durant la précédente...
La capitale mauritanienne, qui ne dispose pas de réseau d'égouts, évolue logiquement sous une épée de Damoclès récurrente liée aux inondations. Comme le rappelle Le Monde, Nouakchott est construite autour d’un puits creusé en plein désert. Au début des années 1970, à cause des premières grandes sécheresses, cette dernière a...
L'État nigérian d’Akwa Ibom (Sud-Est) bénéficiera, si tout se passe bien, d'une raffinerie flambant neuve et pleinement fonctionnelle dès 2024. Cette dernière est le fruit d'un accord signé mardi 1er septembre entre la société française, Axens, et le conglomérat local, BUA. Comme le souligne RFI, "le Nigeria fait face à...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter