Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : Lacina Traoré accusé d’avoir falsifié son identité
Lacina Traoré Identité

L’attaquant ivoirien du club d’Amiens (Ligue 1 française), Lacina Traoré, est actuellement au centre d’une polémique dont il se serait bien passé. Ce dernier est en effet accusé par le président de l’Etoile Sportive d’Abobo (ESA), Ibrahim Koné, d’avoir falsifié ses papiers et de ne plus porter le même prénom, ni le même âge que lorsqu’il jouait pour l’ESA, en 2005. Un manque à gagner important pour cette modeste formation qui ne peut donc pas toucher d’indemnité de formation lors des multiples transferts du joueur.

« En 2005, j’ai recruté Lacina Traoré qui s’appelait à l’époque Traoré Ménéné. Ensuite, il a été recruté au Stade d’Abidjan. Et à ma grande surprise, il avait changé d’âge et de prénom. »

Le président de l’ESA est formel, son club est victime d’un véritable subterfuge et n’a pas manqué de le faire savoir lundi sur les ondes de RFI. Si ce genre d’histoire est monnaie courante en Afrique, notamment pour des joueurs de foot qui gagnent en valeur et en opportunité en baissant leur âge, I. Koné doit tout de même apporter la preuve de ces allégations. Car du côté du clan Traoré, l’heure est bien entendu à la riposte et au démenti.

« Ce sont des histoires ! Quand j’ai vu ça, j’ai été surpris et surtout choqué. Qu’un grand frère fasse ce genre de choses… Dès que le championnat sera terminé, mes avocats vont s’occuper de ça », a ainsi martelé le buteur prêté par l’AS Monaco dans les colonnes du journal L’Equipe.

Le joueur assure avoir joué à l’OSA

Avant de poursuivre sur un ton vindicatif : « C’est incroyable ! Mes deux parents sont encore en vie et ils m’ont donné cette identité. Il salit l’honneur de ma famille. Mes parents m’appellent tout le temps, ils veulent aller le (voir), mais ce n’est pas la solution. Le droit parlera. Et la vérité va triompher. Jamais je ne vais accepter ce qu’il a dit. Il ne peut pas me faire passer pour quelqu’un que je ne suis pas. »

Dans la foulée, L. Traoré va même plus loin et affirme n’avoir jamais joué à l’ESA… mais à l’Olympique Sport d’Abobo (OSA), le club rival : « C’est à l’OSA que j’ai eu ma première licence avant de partir au Stade d’Abidjan, alors que j’avais seize ans, puis à Cluj en Roumanie. Ce n’était donc pas chez lui… »

Crédit photo : Wikimedia

Source : Afrik Foot 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le gouvernement a annoncé avoir dissous le FNDC, principal groupement d’opposition. Le FNDC, une coalition de partis politiques, de syndicats et d’organisations de la société civile a appelé à une nouvelle journée de manifestation le 17 août. En Guinée, le collectif FNDC qui s’oppose à la junte au pouvoir a été...
Ce nouvel assaut djihadiste qui a fait 42 morts s’est déroulé dans un contexte complexe ; alors que le pouvoir malien repousse son historique allié français et se rapproche de la Russie.  Au Mali, quarante-deux soldats maliens ont été tués, dimanche, dans le nord-est près des frontières du Burkina Faso et...
Une manifestation contre le coût élevé de la vie a tourné à l’émeute le 10 août dans la capitale de la Sierra Leone, Freetown. Le 10 août, à Freetown, des manifestations ont dégénéré et causé la mort de deux policiers. Les manifestants protestaient contre la vie chère. Dans le quartier...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...