Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Cacao : Abidjan et Accra peaufinent leur collaboration
Cacao Côte d'Ivoire Ghana

La Côte d’Ivoire et le Ghana ont signé mercredi 28 mars à Abidjan un accord portant sur l’amélioration du prix d’achat de la fève de cacao aux producteurs. Ces deux mastodontes de la filière (60% de la production mondiale) se sont également engagés à lutter contre la contrebande minant le secteur.

Selon les termes du texte, les présidents ivoirien, Alassane Ouattara, et ghanéen, Nana Akufo-Addo, ont réaffirmé à cette occasion “leur volonté de définir une stratégie commune en vue de trouver une solution durable à l’amélioration des prix perçus par les producteurs de cacao dans leurs pays respectifs”.

Ainsi, Ivoiriens et Ghanéens “harmoniseront désormais leur politique de commercialisation du cacao. Et annonceront chaque année de manière concomitante, et avant le début de la campagne, le prix aux producteurs”.

Des ajustements seront nécessaires 

Pour autant, il sera peu aisé de façonner une politique commune sur ce dossier puisque “les deux pays n’ont pas les mêmes systèmes de fixation des prix”, tempère Yves Koné, le président du Conseil ivoirien du café-cacao. Ce dernier a toutefois laissé entendre que le maximum allait être mis en oeuvre de part et d’autre pour obtenir une solution viable.

Pour rappel, cet accord s’imposait de lui-même puisque “la différence de prix payé aux producteurs des deux côtés de la frontière donnait lieu à de la contrebande et de la tension”, souligne Le Point.

Source : Le Point 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Banque centrale hausse le ton en Mauritanie et ambitionne de faire respecter la loi en vigueur sur les transferts d’argent, loi qui existe depuis 12 ans. Les prestataires de transfert d'argent en Mauritanie ont quinze jours pour régulariser leur situation vis-à-vis de la Banque centrale de Mauritanie, sous peine...
La Délégation de l'entreprenariat rapide est en marche. Cette délégation consiste en un mécanisme de financement de l'auto-emploi pour les femmes et les jeunes, Le 6 août, le président sénégalais Macky Sall a remis aux 15 000 bénéficiaires des premiers financements pour un montant global de 10 milliards de Fcfa....
Les 4,5 milliards de levée de fonds prévue par la Banque mondiale, sont destinés à l’investissement dans le développement des infrastructures routières, ferroviaires, dans l'aéroportuaire et le secteur de l'électricité.  La Banque mondiale a annoncé ses prévisions et envisage de lever 4,5 milliards de dollars pour le Nigeria dans les...
TRIBUNES LIBRES
Début juin, Corsair a invité une délégation de journalistes sénégalais...

S’inscrire à la Newsletter