Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Cacao : Abidjan et Accra peaufinent leur collaboration
Cacao Côte d'Ivoire Ghana

La Côte d’Ivoire et le Ghana ont signé mercredi 28 mars à Abidjan un accord portant sur l’amélioration du prix d’achat de la fève de cacao aux producteurs. Ces deux mastodontes de la filière (60% de la production mondiale) se sont également engagés à lutter contre la contrebande minant le secteur.

Selon les termes du texte, les présidents ivoirien, Alassane Ouattara, et ghanéen, Nana Akufo-Addo, ont réaffirmé à cette occasion « leur volonté de définir une stratégie commune en vue de trouver une solution durable à l’amélioration des prix perçus par les producteurs de cacao dans leurs pays respectifs ».

Ainsi, Ivoiriens et Ghanéens « harmoniseront désormais leur politique de commercialisation du cacao. Et annonceront chaque année de manière concomitante, et avant le début de la campagne, le prix aux producteurs ».

Des ajustements seront nécessaires 

Pour autant, il sera peu aisé de façonner une politique commune sur ce dossier puisque « les deux pays n’ont pas les mêmes systèmes de fixation des prix », tempère Yves Koné, le président du Conseil ivoirien du café-cacao. Ce dernier a toutefois laissé entendre que le maximum allait être mis en oeuvre de part et d’autre pour obtenir une solution viable.

Pour rappel, cet accord s’imposait de lui-même puisque « la différence de prix payé aux producteurs des deux côtés de la frontière donnait lieu à de la contrebande et de la tension », souligne Le Point.

Source : Le Point 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Emmanuel Macron a dénoncé l’étendue de l’entente entre la Russie et certains pays d’ Afrique. Il s’est opposé au groupe d’action paramilitaire russe Wagner au Mali et en Centrafrique. En marge du Sommet de la francophonie qui s’est tenu à Djerba en Tunisie les 19 et 20 novembre 2022, le...
L’ambassade de France au Burkina Faso a expressément demandé aux autorités locales de renforcer sa protection après les violentes manifestations qui l’ont ciblée à Ouagadougou. Dans une lettre adressée au ministère des affaires étrangères du Burkina Faso, l’ambassade de France a demandé aux autorités locales de renforcer la sécurité des...
Lundi 21 novembre 2022, la junte malienne a annoncé l’interdiction des activités de toutes les ONG financées ou soutenues par la France, et notamment dans le domaine humanitaire. Abdoulaye Maïga, le premier ministre par intérim malien, a déclaré dans un communiqué diffus sur les réseaux sociaux, l’interdiction des Organisations non...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...