Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
L’ONU continuera à soutenir le Liberia après sa mission de paix
Liberia ONU mission MINUL

Alors que la Mission des Nations Unies au Liberia (MINUL) trouvera son épilogue le 30 mars prochain, l’ONU a promis de continuer de soutenir Monrovia dans ses efforts en faveur de la réconciliation nationale.

L’information a été officialisée jeudi 22 mars par la secrétaire générale adjointe de l’organisation, Amina Mohammed. Il est en effet logique que les organes onusiens ne coupent pas trop vite le cordon avec un pays toujours marqué par les blessures de la guerre civile (1989-2003), au bilan effroyable de 250 000 morts.

L’intéressée a donc confirmé que les Nations unies souhaitaient mettre “un accent particulier sur le travail inachevé, portant essentiellement sur la réconciliation nationale et la Constitution. Mais aussi sur la reconstruction de l’économie, ainsi que le renforcement du gouvernement et des institutions”.

“Appliquer les recommandations de la Commission vérité et réconciliation”

Avant d’indiquer qu’il était “vital d’appliquer les recommandations de la Commission vérité et réconciliation (concernant les crimes de guerre et les violations des droits de l’homme commises entre 1989 et 2003) et de faire voter des lois essentielles soutenant l’intégration locale. Sinon, la paix restera fragile (car) les gens se sentiront exclus de la vie économique et politique du pays. (Tandis) que la corruption sapera la confiance dans les institutions”.

Pour autant, A. Mohammed estime cette mission tout à fait réalisable après la transition amorcée par la passation du flambeau présidentiel entre Ellen Johnson Sirleaf et Georges Weah, élu au mois de décembre dernier. Ce dernier a d’ailleurs martelé en retour que “les auteurs de crimes devaient faire face à leurs victimes, tout en appelant les Libériens à se pardonner et ainsi tourner la page”.

Source : La Presse 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

 Le Niger a l’ambition de devenir un des plus grands pays producteurs de pétrole en Afrique à partir de 2025. Pour ce faire, le pays devra cependant répondre aux questions posées sur sa politique environnementale liée aux industries extractives locales.  Le Niger souhaite se développer à grands pas dans le...
 La 100ème session du conseil international du cacao s'est tenue le 10 septembre 2019 à Abidjan, sous la présidence du vice-président ivoirien, Daniel Kablan Duncan.  Au cours de cette rencontre, l’organisation internationale du cacao (ICCO) a fustigé «  un scandale  » concernant le revenu des producteurs de cette matière première...
Afin de réduire sa dépendance aux hydrocarbures, le Nigeria va promulguer une loi révisant à la hausse le taux de la TVA. Le projet de loi bien que controversé devrait améliorer les recettes fiscales et diminuer la part de la rente pétrolière dans le budget de l’Etat.  Le Nigeria est...
TRIBUNES LIBRES
Un an après le lancement officiel de l’Open Sky africain,...

S’inscrire à la Newsletter