Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Sierra Leone : second tour de la présidentielle pour succéder à Ernest Bai Koroma

Lors de ce triple scrutin en Sierra Leone et selon les résultats provisoires du scrutin du 7 mars, les deux candidats en lice ; Samura Kamara du parti au pouvoir et l’opposant Julius Maada Blo sortent en tête.

 C’est un score très serré qui sépare Samura Kamara et Julius Maada Blo avant le dernier tour d’une élection qui en compte trois. Les chiffres sortis des urnes ne sont à ce jour que des résultats partiels et provisoires ; ils donnent cependant le ton de cette période électorale en Sierra Leone. Ainsi, selon les chiffres publiés samedi par la commission électorale nationale, les deux principaux favoris du scrutin recueillent chacun près des 43% des voix. Et ce sur la moitié des suffrages des 16 districts qui ont été consultés. Les personnalités arrivées en tête de scrutin sont : Samura Kamara, candidat de l’APC (All people’s congress), le parti au pouvoir et le principal candidat de l’opposition, Julius Maada Blo du SLPP (Sierra Leone people’s party). Plus loin derrière els deux premiers, Kander Yumkella, ancien haut diplomate onusien a recueillit 6,7% et l’ancien vice-président Saul Sam Sumana affiche avec 3,4% de votants.

Plus loin encore, les douze autres candidats ont enregistré des scores marginaux. Après confirmation des résultats, la Sierra Leone devrait donc voir s’affronter l’actuel chef de la diplomatie Samura Kamara et l’ancien chef d’Etat au sortir de la guerre civile et Julius Maada Blo. Rappelons qu’un score de 55% des voix est nécessaire pour gagner dés le tour qui vient. L’écart est mince entre les deux postulants. Ce nouveau tour devrait donc naturellement voir les deux candidats redoubler d’énergie pour remporter la victoire finale.

La Commission électorale a annoncé qu’elle publiera les résultats définitifs aussitôt que possible alors que les premiers chiffres confirment le scénario attendu de ce triple scrutin. Les différentes missions d’observations de l’UE, l’UA, de la CEDEAO et du Commonwealth n’ont pas enregistré de « problèmes majeurs » selon leurs premiers constats. Le scrutin s’est déroulé dans le calme.

La Sierra Leone est à l’aube d’entrer dans une nouvelle phase politique, puisque le pays semble entrer dans sa quatrième alternance politique depuis la fin de la guerre civile en 2002. Les enjeux sont nombreux pour le futur gouvernement. Relancer l’économie du pays, répondre aux attentes sociales de plus en plus pressantes. Vaste challenge pour u pays qui doit trouver un nouveau souffle après les décennies de crises politiques et sécuritaires.

La Tribune Afrique

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’opposition a animé une conférence de presse, hier lundi 26 octobre, à quelques jours de la tenue du scrutin présidentiel prévu le 31 octobre. Nous vous proposons ci-dessous les propos liminaires de Pascal Affi N’guessan, le porte-parole de la plateforme des partis politiques de l’opposition. Chers amis de la presse, Mesdames et...
Le gouvernement qualifie les récents épisodes de violence d ’ « incidents d'une extrême gravité ». Le pays s’enfonce dans une crise préélectorale. Les affrontements se sont déroulés à Dabou,à 50km d’Abidjan. On déplore 16 morts et 67 blessés, selon un nouveau bilan du gouvernement. Le département de Dabou a été...
Depuis quinze jours, la situation au Nigeria ne cesse d’empirer. Les violences concernent outre Lagos la capitale, plusieurs autres États.  Le Nigeria est le théâtre de violences, exactions, pillages alors que le mouvement de contestation populaire initial se transforme en une lutte contre le pouvoir. L’engrenage poursuit son œuvre dans...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...