Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Gambie-Sénégal : le futur pont symbolise le rapprochement entre les deux Etats
Pont Sénégal Gambie

Alors que l’ex-leader gambien, Yahya Jammeh, s’était toujours opposé à la construction d’un pont reliant la Gambie au Sénégal au niveau de la région de Casamance, l’élection d’Adama Barrow fin 2016 a permis de rouvrir ce dossier. 

« Nous avons attendu ce pont depuis des décennies. Et là, le voir se réaliser, nous ne pouvons qu’applaudir des deux mains », s’est ainsi félicité mardi le président sénégalais, Macky Sall. Et cela, à l’occasion de la première session de l’année du Conseil présidentiel sénégalo-gambien, lancé en 2017 par les deux pays lors de la première visite à Dakar d’A. Barrow. Ce dernier doit en effet se tenir par alternance tous les six mois en Gambie et au Sénégal.

Ce pont symbolise ainsi un net rapprochement entre Banjul et Dakar, estime de son côté Fosar Souané, conseiller technique au ministère sénégalais de l’Economie solidaire et de la micro-finance :

« Les tensions politiques qu’il y a entre les deux gouvernements laissent des traces au niveau des populations. Ce pont va donc non seulement renforcer les connections entre les deux gouvernements, mais aussi entre les deux peuples », surligne l’intéressé.

Un commerce bilatéral dynamisé 

De ce fait, si le lien social s’en trouve renforcé, il est en parallèlement de même pour le commerce bilatéral, ajoute Abdoulaye Seck, enseignant à l’université Cheikh Anta Diop de la capitale :

« Cela va effectivement constituer un rapprochement important étant donné que les acteurs économiques pourront se déplacer rapidement d’une zone à l’autre avec un coup relativement moindre. »

Pour rappel, l’édifice intitulé Farafenni (du nom de la ville éponyme) devrait voir le jour dans sept mois au-dessus du fleuve Gambie.

Source : DW

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Du 16 au 23 juin, une délégation d’une vingtaine d’opérateurs économiques nigériens va tenter de décrocher de juteux contrats aux Pays-Bas lors de la 4ème mission économique et commerciale dédiée à l'agroalimentaire et la chaîne de valeur. Cette "escapade entrepreneuriale" - chapeautée par la Chambre de commerce et d'industrie du Niger (CCIN)...
Afin de faire face aux nombreux défauts de paiement des exportateurs locaux, Abidjan a décidé de revoir drastiquement les conditions d’attribution des droits d’exportation de cacao pour la nouvelle campagne de commercialisation. Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, les heureux élus "devront désormais obtenir de solides engagements financiers de la part...
Le 6 juin le gouvernement sénégalais a entériné le projet de réforme du statut des écoles coraniques (daaras) en adoptant un nouveau projet de loi. L’objectif du nouveau projet de loi est très précis et ne cache pas ses ambitions. Il s’agit de donner accès aux enseignements élémentaires et créer...
TRIBUNES LIBRES
Ancien Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie du...

S’inscrire à la Newsletter