Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : les infanticides rituels se multiplient depuis le début de l’année
Infanticide rituel Côte d'Ivoire sacrifice

Horreur et damnation. Aucun qualificatif n’est suffisant pour décrire l’ampleur que prend en Côte d’Ivoire le phénomène des infanticides liés à des rituels. Et cela, alors que plus de 40 cas sont dénombrés par les autorités depuis le début de l’année.

Celui subi le 26 février dernier par le jeune Bouba, âgé de 4 ans, a en effet largement ému l’opinion publique ivoirienne. Le jeune garçon a manifestement fait les frais de conseils machiavéliques d’un marabout à destination d’un homme de 27 ans, suspecté d’avoir égorgé l’enfant. Puis de l’avoir enterré avec empressement dans un terrain situé à l’est d’Abidjan. L’objectif du meurtrier : s’enrichir et gagner en notoriété “tout simplement”.

Si ce fait divers semble à première vue extraordinaire, plusieurs dizaines d’autres cas démontrent que ce phénomène devient malheureusement de plus en plus ordinaire. Et pour cause, relaie Africa News, “plus de 40 enfants auraient été assassinés depuis janvier pour des besoins rituels alors que ces meurtres interviennent très souvent à la veille des échéances électorales”. Les élections sénatoriales approchant à grands pas (le 24 mars), les risques qu’un tel drame se reproduise demeurent de facto particulièrement importants.

Alassane Ouattara promet de lourdes condamnations

Le président Ouattara est donc monté au créneau mercredi afin de condamner ces crimes avec la plus grande fermeté : « Au cours de ces derniers jours, nous avons assisté, avec indignation, à des cas de disparition d’enfants dans des conditions tragiques. Les enquêtes en cours ont déjà permis l’interpellation des personnes impliquées dans les différents cas d’enlèvement ou d’assassinat. Tous les suspects seront traduits devant la justice et les coupables seront sévèrement punis », a-t-il ainsi promis sans ménagement.

Sources : Africa News et Le Parisien 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En Côte d'Ivoire la Plateforme nationale de coordination du financement de la santé ( PNCFS) verra le jour le 18 juillet à Abidjan. Durant le mois de juillet la Côte d’Ivoire va lancer sa nouvelle Plateforme nationales de coordination du financement de la santé ( PNCFS). Cette structure sera dotée...
La Côte d’Ivoire et le Ghana se sont entendus pour assurer un revenu minimum à leurs producteurs de cacao. Une politique volontariste de la part du premier producteur mondial qui s’exprime également à travers un nouveau plan de lutte contre le travail des enfants. Deux évènements qui prouvent que, s’il...
1600 tonnes, ce chiffre représente la surface hallucinante de déchets que comporte la capitale malienne. Mais aussi l'incapacité des pouvoirs publics à assurer la propreté et l'assainissement urbains. La situation est d'autant plus critique, que la période des pluies renforce les mauvaises odeurs et empêche l'eau de circuler normalement. Ce...
TRIBUNES LIBRES
La Cour pénale internationale vient d’acquitter l’ancien président ivoirien, Laurent...

S’inscrire à la Newsletter