Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Niger : des étudiants en appellent à la justice contre leurs enseignants grévistes
Université Niamey Niger grève

Un syndicat étudiant de l’université de Niamey – lassé par une grève lancée par les enseignants au mois de février en raison d’une agression subie par l’un des leurs sur le campus – a choisi de contre-attaquer par la voie judiciaire. Et cela, afin de les forcer à reprendre leur poste.

“Nous venons d’assister au procès (mardi matin) et nous espérons que le juge va prendre la décision qui sied afin de permettre à 23 000 Nigériens de reprendre le chemin de la fac”, a indiqué lors d’un point presse Algabid Ider, secrétaire général de l’Union des Scolaires Nigériens (USN), auquel est affiliée l’Union des Etudiants Nigériens de l’Université de Niamey (UENUN).

Avant d’ajouter que l’avocat de l’USN avait “demandé au juge de constater le caractère non fondé et non professionnel de la grève du SNECS”, le Syndicat National des Enseignants-Chercheurs du Supérieur.

Délibéré le 13 mars 

Pour rappel, ces derniers ont voté la poursuite de leur mouvement lundi 5 mars après l’avoir entrepris le 20 février dernier suite à l’agression 13 jours plus tôt d’un enseignant par des membres de la Commission des affaires sociales et de l’ordre (CASO), qui s’occupe de maintenir la sécurité sur le site universitaire. Le SNECS demande en conséquence la dissolution de cette organe estudiantin et l’exclusion des fauteurs de trouble.

Quoi qu’il en soit, étudiants et enseignants devront patienter encore une semaine pour assister au dénouement de cette affaire, puisque la décision définitive des juges sera rendue le 13 mars prochain.

Source : VOA Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’opposition a animé une conférence de presse, hier lundi 26 octobre, à quelques jours de la tenue du scrutin présidentiel prévu le 31 octobre. Nous vous proposons ci-dessous les propos liminaires de Pascal Affi N’guessan, le porte-parole de la plateforme des partis politiques de l’opposition. Chers amis de la presse, Mesdames et...
Le gouvernement qualifie les récents épisodes de violence d ’ « incidents d'une extrême gravité ». Le pays s’enfonce dans une crise préélectorale. Les affrontements se sont déroulés à Dabou,à 50km d’Abidjan. On déplore 16 morts et 67 blessés, selon un nouveau bilan du gouvernement. Le département de Dabou a été...
Depuis quinze jours, la situation au Nigeria ne cesse d’empirer. Les violences concernent outre Lagos la capitale, plusieurs autres États.  Le Nigeria est le théâtre de violences, exactions, pillages alors que le mouvement de contestation populaire initial se transforme en une lutte contre le pouvoir. L’engrenage poursuit son œuvre dans...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...