Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Nigéria : la fièvre de Lassa fait des ravages
Nigéria fièvre de lassa

Le géant africain est actuellement confronté à une épidémie de fièvre de Lassa sans précédent dans le pays. Plus de 700 Nigérians sont en effet actuellement touchés par le virus qu’aucun vaccin ne peut éradiquer.

Pire, 72 personnes ont déjà baissé pavillon face à cette maladie asymptomatique dans 80 % des cas, révèle l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) : « En seulement une semaine, 317 (civils) ont été contaminés par cette fièvre hémorragique. Ce qui laisse supposer que la vitesse de propagation de l’épidémie accélère », constate l’organe onusien.

C’est bien simple, en deux mois le nombre de cas a déjà excédé le niveau atteint en 2017. Une situation particulièrement inquiétante, vous en conviendrez, alors le pays se trouve pourtant en zone endémique.

La moitié du pays touché

Concrètement, la fièvre est déjà présente dans 18 Etats sur 36 où 2845 personnes ayant été en contact avec des malades ont déjà été identifiées par le Centre de contrôle des maladies.

« Étant donné le nombre important d’états touchés, de nombreux malades se rendront dans des centres de santé qui ne sont pas équipés pour cette maladie. Le risque de contamination pour les soignants va donc augmenter », s’inquiète ainsi le Dr Wondimagegnehu Alemu, représentant de l’OMS au Nigéria*.

Pour autant, il s’agit d’un mal nécessaire poursuit l’intéressé, car « la capacité à détecter rapidement les cas afin de les soigner améliore les chances de survie des malades, mais (demeure) aussi cruciale pour limiter l’épidémie ».

Pour rappel, le sud de l’état d’Edo, d’Ondo et d’Ebonyi sont les régions les plus à risque, selon l’OMS. Ce sont donc ces zones qui ont le plus besoin de l’appui de l’organe onusien d’un point de vue logistique et économique.

*Depuis janvier, 14 soignants ont été infectés, et 4 d’entre eux sont morts

Source : Le Figaro

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis le soir du dimanche 20 novembre 2022, un prêtre allemand est porté disparu à Bamako. Il vit au Mali depuis environ 30 ans et enseigne depuis des années à l’Institut de formation islamo-chrétienne de Bamako. « La voiture de Hans-Joachim Lohre a été retrouvée dans un quartier de Bamako non...
Nos consœurs journalistes au Monde Afrique ,Laureline Savoye et Morgane Le Cam, ont enquêté pendant cinq ans, avec la coopération de Kaourou Magassa, journaliste pour TV5 Monde, sur l’association Rayon de soleil de l’enfant étranger (RDSEE), l’un des plus grands organismes français d’adoption agréés et qui serait à l’origine de...
Le premier ministre du Burkina Faso, a critiqué les « partenaires » internationaux de son pays qui n’ont selon lui, « pas toujours été loyaux » dans la lutte antidjihadiste. « Nous pensons, peut être à tort, que certains partenaires n’ont pas toujours été loyaux », a déclaré Apollinaire Kyélem de Tambela, premier ministre burkinabè devant...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...