Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : vers une augmentation de 5% de la production de noix de cajou en 2018
Noix de cajou Côte d'Ivoire

Le secteur de la noix de cajou, très en verve en Côte d’Ivoire qui en est le premier producteur mondial, va évoluer sur plusieurs fronts en 2018. Sa production va ainsi augmenter de 5% cette année, tandis que sur le plan fiscal une taxe de 10% (sur la valeur en FCFA) va être instaurée sur les exportations. Et cela, afin de favoriser la transformation locale de la matière première, encore trop faible actuellement.

750 000 tonnes, c’est le cru 2018 acté par le Conseil du coton et de l’anacarde (CCA), l’autorité de régulation régissant le marché ivoirien de la noix de cajou. Cette nouvelle campagne de commercialisation, qui surpasse la précédente de 5%, démontre que le secteur se porte décidément très bien.

Et pour cause, le pays pèse près de la moitié de la production en Afrique de l’Ouest et presque un quart sur le plan mondial. Ainsi, “le prix plancher bord champ au producteur a été fixé à 500 francs CFA le kilogramme, contre 440 FCFA en 2017”, relaie Jeune Afrique.

Favoriser la transformation locale

Toutefois, une autre mesure anime les débats sur cet épineux dossier puisque le gouvernement d’Alassane Ouattara souhaite également favoriser la transformation sur place, dont les standards sont encore loin de donner de satisfaction.

Celle-ci ne dépasse pas en effet la barre des 7%. Une taxe sur les exportations, de l’ordre de 10%, a donc été instaurée par Abidjan afin d’encourager les entreprises étrangères à privilégier la piste locale.

Pour rappel, “environ 86 % de la production ivoirienne est exportée, principalement à destination du Vietnam (68 %), de l’Inde (28 %) et du Brésil (3 %)”. La Côte d’Ivoire espère quant à elle atteindre une capacité de broyage de 100 % d’ici 2020.

Source : Jeune Afrique

Le leader de l'Ira, mouvement politique qui lutte contre l'esclavagisme patenté en Mauritanie, est monté une nouvelle fois au créneau pour dénoncer une communication étatique à deux vitesses dans ce triste dossier. "Je suis d’accord avec le chef de l’Etat (Mohamed Ahmed El-Ghazouani) quand il dit que la Mauritanie n’institutionnalise...
La Mauritanie présente une singularité dans le monde arabe en attestant d'un taux de divorce oscillant entre 42 et 49 %, selon les estimations, bien que le gouvernement ne corrobore pas ces chiffres. Plus curieux encore, ce sont les femmes qui sont souvent à l'origine des ruptures.  D'après le site...
Une conférence de presse animée par l’association Les Victimes de Guillaume Soro (VGS) a eu lieu lundi 25 novembre 2019, à la Maison de la presse à Abidjan-Plateau. À cette occasion, le mouvement présidé par Kader Doumbia, ex-membre des Forces nouvelles (FN), a dénoncé les pratiques inorthodoxes de l’ex-secrétaire général des...
TRIBUNES LIBRES
Un an après le lancement officiel de l’Open Sky africain,...

S’inscrire à la Newsletter