Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
La Banque mondiale accorde une aide de 482 millions dollars au Bénin

La Banque mondiale a annoncé le 13 février, qu’elle va débloquer une aide de 482 millions de dollars sur la période 2018-2023.

Présent à Cotonou, le directeur des opérations de la Banque Mondiale pour le Bénin, Pierre Laporte a précisé que les fonds permettront d’accompagner la politique de développement du pays. Les 482 millions de dollars seront alloués à des secteurs précis, et déjà ciblés. Le dirigeant de l’institution de Bretton Woods a décliné les grands axes stratégiques de coopération entre la Banque mondiale et le Bénin. Les fonds serviraient ; la promotion de réformes structurelle pour dynamiser la compétitivité et la productivité ; renforcement de la résilience et la réduction des vulnérabilités liées au climat. Un volet est également consacré au capital humain.

Ainsi selon Pierre Laporte l’ambition est « de recueillir remarques et contributions sur ce projet de stratégie, pour faire en sorte que les projets et programmes qui seront retenus pour les cinq prochaines années puissent répondre de façon concrète aux principaux besoins des populations et aux grands objectifs que vous avez pour réduire la pauvreté au Bénin ».

Les autorités béninoises ont pour leur part mis l’emphase sur l’urgence des questions de pauvreté, de croissance et d’emploi. « Les orientations que nous retiendrons à la fin de cette séance permettront à la Banque mondiale de finaliser les différents axes stratégiques dont l’opérationnalisation permettra de relever les défis majeurs liés à l’éradication de la pauvreté, à la croissance inclusive et génératrice d’emplois décents et à la transformation structurelle de l’économie de notre pays », a déclaré Abdoulaye Bio Tchané, ministre d’Etat béninois, en charge du plan et du développement. La Banque mondiale a également annoncé la mobilisation de nouvelles ressources grâce au fonds de la facilité de financement à l’échelle pour accroître les financements de nouvelles dispositions retenues dans ce nouveau cadre de partenariat. Le Bénin entend atteindre ses objectifs de développement tels que mentionnés dans le Programme d’Actions du Gouvernement (PAG). Pour ce faire, le Bénin souhaite se concentrer sur une utilisation plus efficace de ses ressources humaines et naturelles.

Pierre Laporte a précisé que des efforts seront fournis en vue de la présentation du programme au Conseil d’administration de la Banque mondiale en mai 2018.

Source : La Tribune Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abou Musab Al-Barnaoui, le chef du groupe djihadiste nigérian Iswap, affilié au groupe État islamique (EI), Abou Musab Al-Barnaoui, est mort ; selon l’annonce de l’armée nigériane. Abou Musab Al-Barnaoui le chef du groupe djihadiste nigérian Iswap, était à la tête de la Province ouest-africaine de l’EI, groupe djihadiste né en 2016...
En compétition, dix-sept longs-métrages pour l’Etalon d’or du Yennenga.  Au Burkina Faso se déroule actuellement le plus grand festival de cinéma d’Afrique prénommé « le Festival panafricain de cinéma et de télévision de Ouagadougou » (Fespaco). Le festival se déroule cette année dans un contexte singulier, alors que le pays subit...
Emmanuel Macron veut un véritable changement dans les rapports entre la France et les pays africains qu’elle a colonisés. Mais le paternalisme français perdure et en dépit de sa bonne volonté affichée, la « rupture du cordon ombilical », de plus en plus réclamée sur le continent africain, tarde à se...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...