Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : excellents résultats de la Caisse nationale de prévoyance en 2017

Les résultats de la Caisse nationale de prévoyance sociale en Côte d’Ivoire montrent en 2017 un excédent de plus de 80 milliards de francs CFA, soit 3 milliards de plus qu’en 2016 et 17 milliards de plus qu’en 2015.

La Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) en Côte d’Ivoire est performante, au moins sur le plan financier. En effet depuis quelques années, l’institution montre des résultats positifs. Selon le directeur général de la CNPS, Denis Charles Kouassi les résultats de l’année 2017 dégagent un excédent financier d’un peu plus de 80 milliards de francs CFA contre 77 milliards de francs CFA en 2016, et 63 milliards de francs CFA en 2015.

« Au niveau du recouvrement des cotisations sociales, on enregistre un taux de réalisations de nos prévisions de déclarations de 101%, soit 278 milliards, contre 251 milliards en 2016 et 228 milliards en 2015. Au titre du recouvrement, sur les prévisions d’encaissement, on note un taux de 94%, soit 244 milliards contre 224 milliards en 2016 et 205 milliards en 2015 », a déclaré Denis Charles Kouassi.

 Les bons résultats des années précédentes ont des impacts sur les services et la qualité des prestations. Ainsi, la situation positive a permis les revalorisations des pensions de retraite (8 et 5%) en 2014 et 2016, des rentes aux victimes d’accident du travail (8%) en 2016, et des allocations familiales (100%) en 2016.

« Ces résultats positifs ont permis de consolider notre patrimoine. A titre d’illustration, le patrimoine monétaire financier qui était à 26 milliards de francs CFA au moment de la réforme, s’élève aujourd’hui à 250 milliards de francs CFA » indiqué Denis Charles Kouassi.

2018 s’annonces sous les mêmes augures. Selon le directeur général, l’institution a notamment, lancé un programme de construction de nouvelles agences dans les communes de Treichville, Korhogo, Yamoussoukro, et Agboville et ce afin d’améliorer les prestations de service de la CNPS. 2018 est également l’année, de la mise en place de la retraite complémentaire et de l’extension de la sécurité sociale aux travailleurs indépendants. Denis Charles Kouassi a également exhorté les employés de la CNPS à participer à l’amélioration de la santé et du bien-être des mutualistes. 2018 verra aussi des efforts importants dans les domaines de l’extension de la couverture médicale aux retraités, de l’organisation périodique de journées sportives, du renforcement de l’installation des médecins vacataires sur tous les sites CNPS.

Source : La Tribune Afrique

AUTEUR: Paul Lauga
Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Sierra Leone est désormais dans le collimateur de la FIFA. L'instance internationale accuse en effet le gouvernement d'ingérence politique dans les affaires de la fédération nationale de football (SLFA). La commission sierra-léonaise anti-corruption (ACC) tente en effet d'avoir "le scalp" de plusieurs dirigeants de la SLFA suspectés d'avoir interféré...
Le gouvernement ivoirien souhaite que le secteur privé ne joue plus de rôle de représentation au sein de l'organe de direction du Conseil café-cacao (CCC), le jugeant trop divisé sur la question d'une harmonisation du système de vente du cacao entre Abidjan et Accra. Selon Jeune Afrique, "les autorités (invitent) en...
Alors que la consommation électrique annuelle de l'archipel pourrait doubler entre 2015 et 2020 (de 360 GWh à 670 GWh), les autorités cap-verdiennes visent 100% d'énergies renouvelables d'ici 7 ans. Et cela, afin de diminuer la facture énergétique. "Actuellement, avec une consommation d'électricité de 727 kWh par personne et par an, le Cap-Vert...
TRIBUNES LIBRES
Début juin, Corsair a invité une délégation de journalistes sénégalais...

S’inscrire à la Newsletter