Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : la Banque mondiale octroie une aide de 15 M$ pour la préservation forestière
Forêt Côte d'Ivoire Aide Banque mondiale

La Banque mondiale a annoncé lundi 29 janvier qu’elle soutiendra le gouvernement ivoirien à hauteur de 15 millions de dollars dans sa lutte contre le déboisement et la dégradation des forêts nationales qui prennent de l’ampleur année après année. 

Selon l’Agence Ecofin, “ce financement provient précisément de l’Association internationale de développement (IDA), qui agit en qualité d’agent d’exécution du Programme d’investissement forestier (FIP), au titre du Fonds climatique d’investissement stratégique (SCF)”.

Outre la préservation du domaine forestier local, ce denier “améliorera également l’accès de certaines populations à des sources de revenu provenant de la gestion durable des ressources, dans des zones ciblées du sud-ouest et du centre du pays, c’est-à-dire, respectivement, dans l’actuelle et l’ancienne ceinture du cacao”.

Concrètement, poursuit cette même source, “les bénéficiaires directs de ce projet, estimés à environ 345 000 personnes, seront les agriculteurs et les communautés tributaires de la forêt, qui auront ainsi la possibilité d’exercer une activité indépendante ou de travailler dans l’agriculture”. 

Ainsi, les habitants percevront corrélativement le fruit de cette embellie verte via la résurrection progressive des différents parcs dont la surveillance et la gestion seront accrues. Pour rappel, la Côte d’Ivoire disposait de près de 16 millions d’hectares de forêts en 1960, contre 3,4 millions d’hectares aujourd’hui, soit seulement 10,56% du territoire.

Source : Agence Ecofin

Article connexe : 

La Côte d’Ivoire se mobilise pour protéger sa couverture forestière

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Sierra Leone est désormais dans le collimateur de la FIFA. L'instance internationale accuse en effet le gouvernement d'ingérence politique dans les affaires de la fédération nationale de football (SLFA). La commission sierra-léonaise anti-corruption (ACC) tente en effet d'avoir "le scalp" de plusieurs dirigeants de la SLFA suspectés d'avoir interféré...
Le gouvernement ivoirien souhaite que le secteur privé ne joue plus de rôle de représentation au sein de l'organe de direction du Conseil café-cacao (CCC), le jugeant trop divisé sur la question d'une harmonisation du système de vente du cacao entre Abidjan et Accra. Selon Jeune Afrique, "les autorités (invitent) en...
Alors que la consommation électrique annuelle de l'archipel pourrait doubler entre 2015 et 2020 (de 360 GWh à 670 GWh), les autorités cap-verdiennes visent 100% d'énergies renouvelables d'ici 7 ans. Et cela, afin de diminuer la facture énergétique. "Actuellement, avec une consommation d'électricité de 727 kWh par personne et par an, le Cap-Vert...
TRIBUNES LIBRES
Début juin, Corsair a invité une délégation de journalistes sénégalais...

S’inscrire à la Newsletter