Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Lutte contre le terrorisme : Abidjan instaure une nouvelle redevance aérienne
Côte d'Ivoire Aéroport Redevance Terrorisme

Abidjan souhaite intensifier ses efforts en matière de lutte contre le terrorisme, une problématique qui s’applique particulièrement aux réseaux de transport. Le gouvernement a donc instauré en ce sens une nouvelle redevance sur les billets d’avion qui s’appliquera uniquement à l’aéroport international d’Abidjan. Cette dernière variera entre 4000 et 5000 francs CFA. 

L’information a été officialisée mercredi 17 janvier en Conseil des ministres. Selon Jeune Afrique, “(son) montant a été fixé à 5 000 francs CFA sur chaque billet pour les vols en dehors de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) et 4 000 francs CFA pour les vols intra-Cedeao. Le trafic domestique (échappe quant à lui à cette décision).”

Le média précise dans la foulée “qu’elle vient supprimer la précédente mesure dite de redevance de sécurité aérienne, fixée à 10 000 francs CFA, (et) instituée par un décret présidentiel d’avril 2016.” 

Alassane Ouattara veut plus de sécurité

Cette manne financière permettra ainsi à l’Etat d’étoffer ses infrastructures technologiques dans la maîtrise des flux migratoires aux frontières tout en maintenant une bride constante contre les velléités terroristes.

Pour rappel, Securiport LLC et Avisecure sont les deux principaux opérateurs de sécurité de l’aéroport Félix-Houphouët-Boigny. Le premier cité est spécialisé dans “la fourniture d’un système intégré d’identification de contrôle biométrique des voyageurs, et de gestion de l’immigration aux frontières”. Tandis que le second s’occupe “des systèmes de sûreté, de vidéosurveillance, du contrôle d’accès, des scanners, portiques et du contrôle documentaire mandaté par l’Agence Nationale d’Aviation Civile (ANAC)”.

AUTEUR: Paul Lauga
Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus de six millions d’Ivoiriens étaient appelés à voter aux élections locales, dont le principal enjeu est de mesurer les forces en présence avant la présidentielle de 2020. Les élections municipales et régionales n'ont pas mobilisé la population ivoirienne lors d'une journée de vote, qui fut marquée par différents incidents...
Alors que s’engage la deuxième phase du Programme d’urgence de développement communautaire ( PUDC), Jule Diop le ministre délégué auprès du Premier ministre déclare que l’Etat s’engagerait plus précisément au sein du PUDC. Le Programme d'urgence de développement communautaire (PUDC) le projet phare au Sénégal qui a été lancé il...
Le président Buhari est déterminé : les contribuables nigérians détenteurs d’actifs à l’étranger ont douze mois, à compter du lundi 8 octobre, pour régulariser leurs situations fiscales. Ils ont douze mois pour bénéficier d'une amnistie fiscale.  On sait le président Muhammadu Buhari, champion de la lutte contre la corruption. Suivant sa...
TRIBUNES LIBRES
Début juin, Corsair a invité une délégation de journalistes sénégalais...

S’inscrire à la Newsletter